Accueil Articles [Articles] block 2 100 fois l’incertitude, Limpact

100 fois l’incertitude, Limpact

26
Mascotte Limpact

Créé après 24h de folie pour un numéro, je prend la décision de continuer avec un objectif de 60 numéros. Car autour de moi, j’avais des éléments essentiels à ma vie pour réussir. Des pros bien sûr mais surtout des gardes rapprochés. Rose, une appliquée qui prit en charge la distribution ; Stéphanie, une renfrognée pour le secrétariat et la pao ; Cendrine, une mère de famille, la commerciale ; Marine, consciencieuse à la rédaction.

Ces 4 mousquetaires sont un élément unique au monde, chacune avec leur caractère (et quel caractère !!!). Elles me font rire (souvent), m’énervent (souvent aussi) mais je les aime parce que sans elles, ma vie et Limpact n’existeraient pas.

Puis, je me suis engagé de 60 à 100 numéros et nous y sommes. Là, c’est plutôt masculin. Hervé, un bourru du nord-ouest, fidèle parmi les fidèles à la baguette pour donner une nouvelle image ; Ugo pour la régie, le petit gamin qui a tout fait (même de la peinture) ; Thibault, le créateur du site, l’hyperactif au grand cœur ; enfin, celui sans qui Limpact n’existerait sans doute plus, celui qui ne s’occupe pas de nous, mais qui est toujours là, mon Daniel, mon frère.

Maintenant, sous la houlette de notre mascotte Omerta, nous allons avancer de 101 à 120 numéros avec Julien, le rigoureux qui va nous enflammer, Guillaume, le lève tôt (mais pas avant 8h) qui va nous rendre fous et Julie, notre petite dernière qui aura la charge de contrôler tout ce beau monde.
Et ça fera 10 ans.

Daniel, en 2020 je t’ai promis d’être gentil, je tiendrai parole et ne nommerai ni n’énumérerai tous les néfastes, tu sais, ceux qui nous auront tout fait. Ce serait leur donner trop d’importance et de toutes les façons, ils ne pourraient pas comprendre. Normal, ils n’ont pas de cerveaux et ne peuvent analyser nos liens et notre force, celle qui nous lie : l’amour, la tolérance, la famille, la bienfaisance.
Toutes ces personnes sont ou ont été présentent à une période de la vie de Limpact, mais elles seront à tout jamais gravées dans la mienne.

Éric