Accueil Partenaires Daniel Tuccillo, Président d’Alliance Majeure, Entraide et Bienveillance

Daniel Tuccillo, Président d’Alliance Majeure, Entraide et Bienveillance

165

Quand Daniel Tuccillo s’engage c’est avec enthousiasme et sérieux. C’est ce qui lui permet aujourd’hui de diriger l’exploitation de la société COGEN, de présider à Var Alliance tout en s’investissant dans plusieurs associations. Imaginait-il que les « repas entre copains » qu’il organisait au départ pour pallier l’isolement d’entrepreneurs comme lui allaient devenir le réseau que représente Var Alliance aujourd’hui ? Rien n’est moins sûr, mais c’est une sacrée réussite. Alors, Var Alliance, qu’est-ce que c’est ?

Quelle est la genèse de Var Alliance ?
Il y a quelques années, deux amis et moi-même avions pris l’habitude de déjeuner ensemble une fois par mois, ce qui nous permettait d’échanger sur nos métiers et de fédérer des solutions pour nos problématiques professionnelles. Au fil du temps, à partir de novembre 2011, d’autres chefs ou dirigeants d’entreprises sont venus se joindre à nous autour de la table. Nous avions en commun les motivations d’avancer ensemble, d’affronter les épreuves de la vie d’entreprise en se sentant soutenus et de pouvoir donner et recevoir une aide bienveillante. En janvier 2015, devant l’augmentation des participants à ces repas mensuels, nous nous sommes constitués en association et avons mis en place des réunions par secteurs géographiques et créé des pôles d’activité. Il était nécessaire de composer ces secteurs pour que la philosophie de notre fonctionnement soit pérenne. Limiter les groupes à une trentaine de protagonistes est essentiel pour garder une efficacité optimale de l’entraide. Les repas sont ainsi gérés par des responsables et se tiennent à des dates différentes dans le mois pour permettre à des adhérents de présenter leur entreprise à plusieurs groupes. Afin que nous puissions malgré tout garder le contact avec tous, chaque trimestre a lieu un grand repas de rassemblement. Je rajouterai que des associations humanitaires se joignent à nous régulièrement pour nous présenter leur cause. Des demandeurs d’emploi sont également invités pour rencontrer les chefs d’entreprise. Le socle de Var Alliance c’est l’entraide.

Pouvez-vous préciser le genre de difficultés auxquelles se trouvent confrontés les chefs d’entreprises et auxquelles Var Alliance apporte une réponse ?
D’un côté purement professionnel, pour un entrepreneur qui démarre son activité ou qui traverse des difficultés, l’association met à sa disposition ses carnets d’adresses. Le principe qui nous anime se résume à la phrase de Yvonne-Edmond Foinant « Seuls nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles ». Grâce à ce travail de réseau, celui qui a trop de travail essaie d’en apporter aux autres, au moyen de sous-traitance. Cela met en lien des professionnels qui peuvent s’apporter les uns aux autres.
Pour celui qui subit des difficultés économiques, l’association met à sa disposition un expert comptable qui va l’aider soit à trouver de meilleurs axes de développement, soit, le cas échéant, à faire faillite dans les moins mauvaises conditions. Nous pouvons aussi le diriger vers le Crédit Mutuel qui travaille avec nous et lui proposera des solutions.
Nous avons aussi une cellule santé qui aide les adhérents qui en ont besoin dans les démarches de prise de rendez-vous avec des spécialistes compétents, pour leur famille ou eux-mêmes, afin qu’ils puissent reprendre le plus rapidement possible leur activité.
En ce qui concerne les démarches juridiques, un notaire, deux huissiers et trois avocats se mettent à la disposition de Var Alliance lorsque nous faisons appel à eux.
La cellule emploi a quant à elle permis à 29 personnes, en 2015, de trouver un emploi.
Enfin, notre cellule communication aide les entreprises à créer leur logo, leur site, leur application mobile et dispose aussi d’un photographe.

Votre nombre d’adhérents augmente. Le concept répond donc bien à la problématique. Quelles sont les clefs de la réussite de Var Alliance ?
Tout d’abord, en venant à l’association, vous recevez un accueil chaleureux dans une atmosphère de confiance. Je prône le tutoiement pour que le contact se fasse plus vite. Ensuite, nous nous faisons un devoir d’offrir une réponse rapide et efficace aux difficultés rencontrées par ceux qui font appel à nous. C’est important pour que nos membres aient envie de rester dans l’association. Elle doit être utile. Grâce aux réseaux sociaux, notre site qui reçoit 3 000 à 4 000 visites par mois et la page facebook, les informations et les urgences circulent très rapidement et nous permettent d’avoir cette efficacité.
Pour nous aider à être toujours plus prompts à communiquer, depuis peu, nous avons aussi une application mobile Var Alliance dans laquelle les adhérents ont à leur disposition les prochaines dates et lieux de repas avec un GPS qui permet de les géolocaliser, mais aussi les news (soirées et activités à venir), la liste des membres, etc. Nous étudions son évolution avec l’arrivée des secteurs du 13 Alliance et du 06 Alliance.

Pouvez-vous évoquer avec nous quelques unes de vos réussites ?
Une personne en recherche d’emploi s’est présentée à nous, il y a quelques années, et, grâce à notre réseau d’entraide, elle se trouve aujourd’hui à la tête d’une belle entreprise sur la Farlède en tant que directeur. Il s’agit de Christophe, aujourd’hui responsable du secteur Centre Var de l’association.
Nous sommes également venu en aide à quelqu’un qui était dans une détresse telle que remplir son frigo était l’une de nos priorités. Puis nous l’avons aidé à se relancer professionnellement. Il est sorti de l’embarras en faisant d’abord des petits boulots et, aujourd’hui, il s’est associé dans un concept de piano-bar et espère bien revenir à Var Alliance en tant que chef d’entreprise pour tendre à son tour la main à ceux qui en auront
besoin.
Dans un autre genre, au cours de nos repas, des entreprises peuvent se présenter et exprimer leurs besoins pour que nous puissions y répondre. Un entrepreneur cherchait à entrer en contact avec des architectes pour son activité. L’association lui a fourni très rapidement les contacts nécessaires.

Quelle conclusion voudriez-vous apporter ?
Je dirai que, dans la période de « turbulences » actuelle, avoir des partenaires sur qui compter dans les difficultés est essentiel. A Var Alliance, vous trouverez un réseau qui vous apportera des relations. Mais il est important pour nous d’apprendre à se connaître, de développer un lien sincère, afin de pouvoir mettre en lien les « copains » en toute confiance. La rigueur est aussi un élément de réussite dans notre association. Il faut respecter ses engagements. Le réseau d’entraide se doit d’être irréprochable. Et c’est globalement le cas puisque seulement 4 entreprises ont été écartées depuis la création de l’association car elles ne respectaient pas les valeurs que nous défendons.

Propos recueillis par Karine Perrier
Crédit photo : Photographe Hulise