Accueil Articles [Articles] block 2 La Villa Alma, Corinne Monteil

La Villa Alma, Corinne Monteil

111

C’est son quotidien depuis 25 ans. Corinne Monteil, directrice de l’Ehpad “Bellevue” veille au grain pour être aux petits soins de ses résidents. Dans son établissement, la moyenne d’âge est de 90 ans. Pour que les personnes âgées puissent profiter de leur indépendance plus longtemps, elle a décidé d’ouvrir la villa Alma. Logés dans de vrais appartements, les séniors bénéficient de services mais surtout, d’une réelle liberté.

Comment se démarque-t-on dans le secteur de la gériatrie ?
On propose tous les mêmes services. On se démarque par notre côté familial. On s’occupe des résidents car on les connaît bien. Chez nous, il n’y aura pas de cas de maltraitance car je suis là tous les jours. Si quelqu’un signale la moindre chose, j’agis immédiatement.

Résidence La Villa Alma La Seyne sur Mer - Limpact

Quelles évolutions constatez-vous dans votre secteur ?
La grosse différence, désormais, c’est l’apport de soin. Là, on parle d’Ehpad et pas de “maison de retraite”. Depuis 2005, nous salarions les aides-soignantes, médecins, psychologues etc. Il existe aussi les résidences services pour les séniors avec plus d’indépendance. Nous ouvrons la villa Alma. Là-bas, la personne est autonome. On n’assure pas du tout de soin, c’est vraiment et uniquement de l’aide à la personne.

Salle de restauration de la Villa Alma à La Seyne sur Mer - Limpact

Comment la villa Alma les rend plus autonomes ?
A la Villa Alma, on propose une vingtaine d’appartements pour des personnes encore valides. On se rend compte que les couples arrivent à un moment de leur vie où faire ses courses, s’occuper de la maison, etc devient une charge. C’est là qu’on observe une dérive car ils n’ont plus envie et ils s’isolent. A la Villa Alma, ils sont comme chez eux mais bénéficient d’une vie en communauté. Leurs familles peuvent les visiter librement. Ils vivent dans des appartements de 50m2 avec kitchenette, chambre et salle de bain. Avec le restaurant, ils peuvent décider de se faire à manger ou non. En fait, on dirait plus un club de vacances pour personnes âgées avec un jacuzzi sur un rooftop ou encore un beau jardin. Tout ça sera compris dans la location des appartements et ce sera aux alentours de 3.000 euros pour un couple.

C’est ce qu’il manque dans un Ehpad ?
Les gens attendent le dernier moment pour y entrer. Le maintien à domicile se fait au maximum. Dans l’absolu, c’est dommage car plus les gens rentrent valides, plus ils peuvent profiter des activités. Tout cela pourrait les maintenir plus longtemps. Malheureusement, notre travail relève de la gériatrie pure, voire des soins palliatifs. Venir à la Villa Alma avant serait un bon compromis. Il y a aussi des studios pour les gens seuls mais nous aimerions accueillir plus de couples.

Appartement de la Villa Alma à La Seyne sur Mer - Limpact

Comment la Villa Alma facilitera-t-elle la vie de ces couples âgés ?
L’avantage chez nous, c’est l’Ehpad à côté. Quand on rentre à deux dans un endroit comme la Villa Alma et que l’homme ou la femme a un souci de santé, il peut intégrer l’Ehpad. Sa moitié restera toute proche, à la villa Alma. Les couples ne sont pas séparés. On pourra les faire manger ensemble et ils se visiteront autant de fois qu’ils veulent.

Propos recueillis par Laura Berlioz
Crédit photos : Céline Dauvergne photographe

Villa Alma
814, avenue de Bruxelles
83500 La Seyne-sur-Mer
04 94 10 28 60

Ollioules Grand Sud - Limpact