Accueil Articles [Articles] block 1 Vive l’humour, Kevin Boyer

Vive l’humour, Kevin Boyer

4
kevin Boyer, Premier adjoint à la mairie de Tourves

Premier adjoint à la mairie de Tourves et papa d’un jeune prodige il n’a d’égal que son sourire pour vous mettre dans de bonnes dispositions. Fervent défenseur de notre démocratie de proximité, il officie depuis plusieurs années échelon après échelon au bien-être des habitants de Tourves. Si vous souhaitez passer un bon moment de partage et de convivialité, c’est à Tourves avec Kevin Boyer qu’il faudra l’envisager.

Peut-on rire de tout ?
Pour moi on peut rire de tout, même dans la fonction institutionnelle car je pense qu’il faut faire la part des choses et parler de tous les sujets avec de l’ironie, du 2e et du 3e degré. Il faut simplement faire attention à la manière dont c’est formulé, en restant « dans les clous » et sans être trop vulgaire. Mais pour moi, on peut rire de tout oui.

Kevin Boyer, le 2e Festival de l'Humour de la Métropole - Limpact

Comment aider les jeunes talents ?
Sur la commune de Tourves, on est moteur et on essaye de mettre en avant, quasi toutes les années par le biais d’un festival d’humour, des jeunes talents et on s’aperçoit que, localement déjà, on a de très bons jeunes qui essayent de percer dans ce milieu-là qui est très compliqué. Lorsqu’un candidat gagne le festival, il revient l’année d’après pour en être la tête d’affiche.
Cette année étant très particulière, due à la COVID, toutes les festivités ont du être annulées puisque les règles sanitaires imposées étaient trop lourdes de conséquences en ce qui nous concernait. Tourves est un grand village mais avec des moyens modérés et on ne pouvait pas répondre au cahier des charges qui était imposé par la Préfecture pour l’organisation d’évènements.

Un dernier mot sur le plateau.
Cette solution d’un festival de l’humour 2.0 est une idée originale qui n’est pas de moi, mais j’ai eu l’idée de la développer pendant le confinement en voyant de nombreux humoristes et de nombreux chanteurs, également, animer les réseaux sociaux tous les soirs. Ils nous ont permis de nous divertir dans cette période compliquée donc c’est peut-être quelque chose qui peut être mis en place prochainement sur la commune, en tout cas c’est une idée. On a été très bien accueilli, c’était très convivial et je pense que tout le monde sur le plateau a passé un agréable moment. En tout cas, en ce qui me concerne c’est vraiment le cas.

Propos recueillis par Isabelle Ferrière. Photos de Yann Etesse

Théâtre Galli à Sanary - Limpact