Accueil Articles [Articles] block 2 Adeline Nalin et Loïc Chesnel. Le défi du cœur

Adeline Nalin et Loïc Chesnel. Le défi du cœur

191

Les 2 et 3 juillet, Loïc Chesnel, membre de l’association Handicap Evasion, fera l’ascension du Pic de l’Estrop, porté sur une joëlette par une équipe d’athlètes dont la seule ambition est de réussir ce défi sportif pour que le jeune homme de 22 ans découvre de là-haut un paysage dont son handicap l’a privé jusqu’à présent. Adeline Nalin sera aux côtés de Loïc dans ce challenge, car elle s’engage depuis plusieurs années, avec son équipe PEAK OF LIFE, dans des défis alliant sport, partage et solidarité. Elle nous a expliqué l’importance de cet engagement sportif solidaire.

Adeline, quelle est la genèse des défis sportifs que vous relevez dans le cadre de l’association Handicap Evasion ?
Ma sœur jumelle et moi sommes de grandes sportives. Il y a quelques années, suite à un accident, j’ai découvert les difficultés liées au handicap. J’ai pris conscience de la nécessité de s’engager et d’apporter son aide quelle qu’elle soit. La communication est indispensable pour sensibiliser les gens au rôle fondamental de l’entraide. Le sport est notre domaine d’expertise et d’épanouissement. Il nous semblait également un formidable vecteur de rassemblement autour d’une action. Nous avons baptisé notre équipe Broken Stars. Et nous avons choisi de nous investir auprès de l’association Handicap Evasion, basée à Manosque. En 2015, nous avons donc mené diverses actions caritatives (tombolas…) et nous avons participé au Raid des Amazones à Bali où nous sommes arrivées 5èmes. Notre objectif était double : communiquer sur Handicap Evasion et offrir une joëlette à l’association. Nos efforts ont été grandement récompensés puisque ce sont deux joëlettes que nous avons pu financer.

Adeline Nalin et sa soeur Audrey pendant l'entraînement - Limpact

Expliquez-nous ce qu’est une joëlette.
C’est l’invention de l’accompagnateur en montagne, Joël Claudel, qui voulait pouvoir continuer à emmener en balade Stéphane, son neveu myopathe. Il a donc entièrement conçu cet appareil de transport qui ne comporte qu’une seule roue ce qui lui permet de se faufiler dans les sentiers même les plus étroits. Le siège, à adapter en fonction du handicap, est placé au-dessus de la roue. Des brancards à l’avant et à l’arrière permettent de faire rouler l’engin et de le porter si nécessaire. La joëlette est aussi équipée d’une suspension et d’un système pour régler la hauteur des brancards en fonction de la pente et d’un frein.
Grâce à la joëlette et avec l’aide de sportifs bénévoles, l’accès aux sommets est enfin possible pour les personnes en situation de handicap.

En 2016, vous poursuivez votre action. Toujours plus loin, ai-je envie de dire.
Oui, nous nous sommes structurées davantage, avons aussi reçu de nombreux encouragements et de nombreux soutiens. Donc cette année nous nous sommes inscrites à 5 trails de Provence avec 1 ou 2 joëlettes. Les Broken Stars sont devenues PEAK OF LIFE (le Pic de vie). Il y a eu le trail de Cotignac en mai, celui du Verdon en juin et nous participerons à celui de Volx en septembre, celui de Giono en novembre (1€ par dossard vendu reversé à l’association) et aux Foulées d’Oraison en décembre. Nous menons, bien sûr, toujours nos opérations caritatives : à l’occasion de la fête des Mères, des fleuristes se sont associés à notre action en reversant 1€ par bouquet acheté et la chorale de Valensole donnera un récital en octobre dont la participation libre des spectateurs sera reversée à Handicap Evasion.

Loic Chesnel pour le défi de Peak of Life en joëlette - Limpact

Les 2 et 3 juillet vous allez relever un défi qui va particulièrement mettre en lumière Handicap Evasion et l’utilité de la joëlette.
Effectivement, ce défi est très important pour nous car il incarne les valeurs que nous portons à travers PEAK OF LIFE : l’union, la famille, le dépassement de soi et le sport accessible à tous. Loïc Chesnel est un jeune homme membre de l’association Handicap Evasion. Sa famille est installée au pied de l’Estrop, le plus haut sommet des Trois-Evêchés dans les Alpes de Haute Provence, depuis 1957. Son handicap lui a interdit jusqu’à aujourd’hui d’escalader le pic jusqu’à son sommet. PEAK OF LIFE veut relever le défi ! Cela tombe à l’occasion des 30 ans du refuge où nous ferons notre pause. Une équipe d’une quinzaine d’alpinistes nous accompagnera dans cette ascension et c’est une émotion forte que nous allons partager tous ensemble jusqu’au bout. Il y a déjà eu 6 tentatives infructueuses pour atteindre le sommet en joëlette, mais nous y arriverons !

Tous les renseignements sur PEAK OF LIFE sur http://www.peakoflife.fr/ et la page facebook PEAK OF LIFE, la suite de Broken Stars.

Karine Perrier