Accueil Articles [Articles] block 2 Andréa Caparros Quartet : Un premier album pour monter en gamme

Andréa Caparros Quartet : Un premier album pour monter en gamme

336

Tous les quatre se sont croisé dans les couloirs des écoles de musique du Var. De créations en répétitions ils ont donné leurs premiers concerts. Andréa Caparros, Emile Melenchon, Arnaud Pacini et Jessy Raktomanga. 4 musiciens et amis arrivés au bout d’un rêve, la sortie de leur premier album.

Pouvez-vous décrire cet album ?

C’est un mélange de jazz, de musique brésilienne et afro-américaine. Un mix de nos 4 personnalités. Ma mère est brésilienne et mes parents tous deux musiciens. Emile joue de la musique depuis tout petit et aime le jazz, tout comme moi. C’est le cas également d’Arnaud, notre bassiste, sauf qu’il préfère les musiques afro-américaines.

On y trouve beaucoup d’humeurs. Cela peut aller du spleen aux chansons enjouées. Beaucoup de titres ont été inspirés par des enfants. Le morceau qui parle de ma fille relève de la mélancolie joyeuse. A l’inverse, si l’on évoque la naissance d’un bébé, la chanson sera douce et festive.

Vous faites de la musique depuis longtemps ensemble, comment avez-vous réussi à crée ces titres ?

Le secret, pour nous, cela a été de nous imposer un calendrier. A chaque nouveau concert, on finissait une chanson pour la tester. Côté financement, on a d’abord enregistré un album en duo avec Emile. Cela ne coûte pas très cher. Nous le vendions à la fin de nos concerts pour financer le futur album à quatre. Cela a très bien fonctionné. Il n’y a pas que le financement participatif pour avancer.

A 4, comment vous-êtes vous réparti le travail ?

Nous avons chacun écrit plusieurs titres. Si l’un d’entre nous écrit une chanson, il réalise également la mélodie. Ensuite, il la joue et les autres donnent leur avis. Les chansons en brésilien ont été revues par une parolière brésilienne.

Quelles suites donnez-vous à ce projet ?

Nous allons faire un concert de présentation le 5 juillet place Trotobas à Ollioules. Nous avons déjà fait plusieurs clubs  et festivals (Jazz des cinq continents à Marseille, Jazz à Toulon, Wolfi Jazz festivall à Colmar…), nous continuons avec celui de La Londe le 26 juillet.

*L’album est en vente dans les magasins FNAC, Cultura et sur toutes les plateformes numériques : Spotify, Deezer, iTunes…