Accueil Articles [Articles] block 2 Ces invendus trop bons pour être jetés

Ces invendus trop bons pour être jetés

72

Du petit plat cuisiné sortant du four aux produits croustillants de la boulangerie, beaucoup de produits nous mettent l’eau à la bouche. Il est possible de les consommer à moindre prix et, en prime, faire un geste pour l’environnent. C’est le principe de l’application « to good to go ».

Sauver un repas, manger un invendu et achter à moindre coût. Aujourd’hui, il est possible de se servir de son smartphone pour réserver un panier ou encore une formule. Des invendus de bonne qualité. Dans le lot, il peut y avoir des produits abîmés. Or, les 3/4 du temps, ce sont de belles denrées que le commerçant n’a légalement pas le droit de vendre le lendemain. Il en fait alors profiter les consommateurs, le jour-même via l’application

Le principe ?

Les commerçants peuvent s’inscrire sur la plateforme pour proposer à prix réduits leurs invendus alimentaires. Chacun propose des « paniers » et leurs prix.

« Nous proposons des paniers tous les jours. Un mélange de viennoiseries, de salés et de pâtisseries. Pour 3,90 euros nous proposons un ensemble d’une valeur de 12 euros. Cela part tous les jours. » explique une vendeuse de la boulangerie Anaïs à La Seyne-sur-Mer.

Géolocalisé, le client a sous les yeux une liste de supermarchés, boulangeries et restaurants autour de lui. Il paye son panier en ligne (seulement 10 à 40 % du prix réel) et va le récupérer à l’heure indiquée par le commerçant.

Le contenu : Surprise ! Enfin, pas complètement. Dans un restaurant italien, vous ne tomberez pas sur du gratin dauphinois. De même, peu de risque de récupérer des brocolis dans une boulangerie.

Une quinzaine de commerçants varois sont déjà inscrits comme les boulangeries Anaïs de la Seyne et Sanary ou encore la pizzeria mama mia et le restaurant spok (Toulon).

*Commerçant ? Pour s’inscrire et laisser un panier rendez-vous sur le site www.togoodtogo.com

Client ? Il suffit de télécharger l’application togoogtogo