Accueil Articles [Articles] block 1 Le kiosque de Pascal Orsini

Le kiosque de Pascal Orsini

61
Pascal Orsini - Limpact

En ce dernier mois du printemps, voici un choix d’albums éclectique pour toute la famille. De l’album Jeunesse à la BD/Polar, en passant par un livre au graphisme onirique et poétique, il y en a pour tous les goûts et vous allez forcément trouver celui qui est fait pour vous. Par conséquent, asseyez-vous (ou allongez-vous) confortablement et profitez. Bonne lecture à tous.

À bâbord,
les Passiflore
Textes de G. Huriet et B. Marthouret Illustrations de Loïc Jouannigot
Éditions Daniel Maghen


Commençons donc par les plus petits. “À bâbord, les Passiflore” est une petite merveille qui devrait tous les charmer. Le dessin de Loïc Jouannigot est un pur moment de bonheur et de poésie. Ses douces aquarelles nous font entrer avec délectation dans le quotidien d’une famille de lapins, les Passiflore (que les enfants connaissent bien puisqu’ils furent les héros d’une série d’animation). À la fois délicat et précis, son dessin est riche, foisonnant et d’une lisibilité magique pour les plus jeunes. Ce splendide livre, à la maquette et à la réalisation impeccables, contient trois aventures champêtres (dont deux rééditions signées Genviève Huriet et une inédite, écrite par Béatrice Marthouret). La douceur du récit va captiver vos enfants et les grandes illustrations de Loïc Jouannigot, l’enchanteur, vont les faire rêver longtemps. Dans cet univers à la fois drôle et poétique, les plus jeunes lecteurs vont vivre mille aventures et découvrir mille émotions. Le livre pour enfant par excellence.

Aux Carrefours
du destin – Cinq polars autour du Monde
Jean-Pierre Autheman
Éditions Glénat


Avec Jean-Pierre Autheman, on est à la source même du roman graphique. Il nous propose ici cinq polars qui se passent aux quatre coins de la planète et, de préférence, dans des coins perdus où les paumés en tous genres semblent s’être donnés rendez-vous. Le dessin est rapide, enlevé et colle parfaitement aux dialogues ciselés, sonnant juste et d’une efficacité imparable. Les décors exotiques, à peine ébauchés, laissent courir le regard du lecteur d’une case à l’autre et l’on se retrouve happé par le récit, à la poursuite de ces personnages qui semblent porter en eux toute la médiocrité de la condition humaine. De vrais polars donc, sans fioritures, avec de bonnes histoires et des anecdotes qu’on devine vécues. Une leçon de Bande Dessinée et un album de référence pour se replonger dans le travail exemplaire de ce grand raconteur d’histoire qu’est Jean-Pierre Autheman.

Jérôme Moucherot Une quête intérieure
tout en extérieur, histoire de ne pas salir chez soi
François Boucq
Éditions Le Lombard


Sous une étrange couverture à la Magritte, sans titre, ni nom d’auteur (ou d’éditeur), se cache les nouvelles aventures de Jérôme Moucherot. Ce gros livre de 160 pages va vous entraîner dans une quête intérieure, bourrée d’humour et de poésie. François Boucq emmène son personnage dans des univers oniriques, au bord de la folie et du non-sens, où il rencontre tour à tour son double, son démon intérieur et ses racines, et où la jungle urbaine est une véritable forêt tropicale. Dans cette étrange quête, on a l’impression de voyager dans un long monologue à la Raymond Devos, pour le simple plaisir des mots et le bonheur du dessin à l’état pur. C’est le contraste entre la fadeur de la vie quotidienne de Jérôme Moucherot, agent d’assurance et Français moyen, et les décors grandioses dans lesquels il évoluent qui font tout le piment du récit.