Accueil Articles [Articles] block 1 L’union fait le commerce, Stéphanie Genet

L’union fait le commerce, Stéphanie Genet

115

Depuis peu, elle occupe une place centrale dans le commerce de sa ville. Stéphanie Genet a pris la tête de l’ACAE (Association des Commerçants, des Artisans et des Entreprises) d’Ollioules. Agent commercial dans l’immobilier, elle chasse désormais les bonnes idées. Organisation de marchés, de journées à thèmes ou encore de tombolas, elle se démène pour rendre le centre-ville attractif.

Que propose votre association pour aider les commerçants ollioulais ?
On peut faire des démarches auprès de la mairie pour obtenir un stand sur le marché. A Ollioules, cela coûte environ 1,30€ le mètre. On les accompagne également pour développer leurs réseaux sociaux, notamment Facebook. D’ailleurs, sur la page de l’association on partage beaucoup de choses.

Comment allez-vous booster le commerce pour les fêtes de Noël ?
Nous organisons un marché sur une journée, le 15 décembre. Une dizaine de commerçants nous ont exprimé leur intérêt pour tenir un stand. Nous ferons mettre une estrade où se produira la troupe Kriss Dance et une chorale, pour faire de l’animation. Le sapin de Noël sera décoré par les enfants. Ils pourront prendre une photo avec le père Noël, que nous leur offrirons. Chaque membre de l’association déposera un cadeau dans une “vitrine magique”. Celui qui trouve le prix total repartira avec son contenu. Une tombola sera également mise en place.

Comment la mairie agit-elle pour vous ?
Tous les parkings sont gratuits. C’est un vrai plus. La mairie organise plein de festivités donc beaucoup de monde vient à Ollioules. Il y a également de gros efforts pour développer les métiers d’art. De plus, la personne qui fait le lien entre nous et la mairie est à l’écoute.

Et quels sont vos désaccords ?
Pour nous, il est impensable de condamner la moitié d’un parking pour un mariage le samedi. Cela nous cause vraiment beaucoup de tort. Nous avons quelques doléances au niveau de la circulation, lors d’évènements sur la commune. La police municipale fait très bien son travail d’information des riverains. Or, fermer la circulation samedi après-midi pour un évènement qui a lieu le lendemain, cela nous impacte aussi.

Quelles sont vos idées pour la suite ?
Ce qui se développe, en ce moment, c’est le bien-être. Pourquoi pas organiser un salon sur ce thème avec nos commerçants. Ils jouent de plus en plus le jeu, cela nous facilite la tâche pour organiser des évènements. D’ailleurs, cette idée de salons, c’est une piste de réflexion que l’on pourrait décliner.

Propos recueillis par Laura Berlioz