Accueil Articles [Articles] block 2 Marc Métral, Ventriloque, plus qu’une passion, une vocation

Marc Métral, Ventriloque, plus qu’une passion, une vocation

501

Précurseur dans sa discipline, la ventriloquie, Marc Métral est connu et reconnu en France et à l’international comme étant le créateur du « chien qui parle ». Entre magie et tromperie, personnages atypiques et mise en scène recherchée, la performance de cet artiste manipulateur laisse chaque soir le public du Moulin Rouge sans voix.
Son visage vous est familier ? Rien d’anormal, Marc Métral est l’artiste spécialiste en ventriloquie le plus demandé, certainement le plus performant de sa génération. Il mêle aisément le mime et l’illusion, il livre un spectacle sonore et visuel de haute performance à chacune de ses représentations scéniques. Entretien avec ce ventriloque passionné, plein d’humour et de bonne humeur.

La ventriloquie, qu’est-ce que c’est ?
C’est un art de l’illusion, un art magique, un art complet. La ventriloquie est à la fois visuelle et sonore, contrairement à la magie qui n’est que visuelle, et il faut savoir que l’ouïe est un des sens les plus faciles à tromper. Il y a une virtuosité vocale, il faut être un bon manipulateur mais il y a tout un travail de mime qui s’acquiert avec le temps. Je me suis découvert cette passion très jeune, j’ai voulu en faire mon métier, aujourd’hui j’ai la chance de vivre de ma passion, c’est mon plus grand bonheur.

Vous êtes ventriloque international, la pratique de cet art est-elle différente selon les pays ?
Je connais énormément de pays, il y a une sensibilité complètement différente dans chaque pays, il faut être très attentif et très réactif à chaque représentation. En France, le public est plus raffiné mais plus exigeant, les chinois par exemple applaudissent seulement 20 secondes même s’ils ont adoré le spectacle. Ce n’est pas toujours évident de comprendre les personnes en face de soi, il faut vraiment être passionné.

Marc Métral et l'une de ses marionnettes - Limpact

Peut-on dire de votre performance quelle est une sorte de pièce de théâtre avec de curieux animaux ?
Selon les spectacles, oui on peut dire ça ! Au Moulin Rouge, mon numéro est un music hall en cinq langues plus visuel que textuel. Je prévois de faire une pièce de théâtre avec des comédiens, manipulateurs de marionnettes très prochainement, un spectacle qui touche à l’émotion du public.

Vous livrez chaque soir un spectacle artistique de haut niveau au Moulin Rouge. Quelle belle récompense de jouer dans ce lieu mythique !
Plus jeune, je savais que pour atteindre ce lieu, il fallait faire un numéro unique au monde, sans prétention aucune, il y a une énorme organisation, quelque soit le public, le spectacle cartonne, la reconnaissance que l’on acquiert là-bas nous rend plus invincible.

Si vous deviez retenir un moment fort de votre carrière, lequel serait-il ?
Lorsque j’ai joué devant Lady Di et le Prince Charles à Buckingham Palace, c’est un moment que je n’oublierais jamais, qui a marqué ma carrière bien sûr mais aussi ma vie.

Propos recueillis par Marine Astor