Accueil Articles [Articles] block 2 Marthe Mercadier – Alain Morel, Duo de choc !

Marthe Mercadier – Alain Morel, Duo de choc !

368

Elle, on ne la présente plus tant elle fait partie du paysage théâtral et, depuis peu, devenue star de la danse à la télévision.
Lui, il est journaliste, animateur. Il est aussi le fils de ce superbe comédien qu’était Jacques Morel.
Il y a des mariages impensables, inattendus et ce mariage-là est on ne peut plus improbable.

Marthe Mercadier à la Fête du Livre

Marthe, c’est une boule d’énergie, de volubilité à vous donner le tournis mais aussi à vous faire travailler les méninges car il faut la suivre, à tous les niveaux. Si à 80 ans passés, elle lève encore la jambe comme une danseuse de 20 ans, elle n’arrête pas de parler, de raconter, passant du coq à l’âne sans aucune transition. On n’a plus qu’à écouter et essayer de remettre tout en ordre… exercice compliqué !
Alain, c’est le calme et la sérénité absolus. Placide, comme l’était son père à qui il ressemble de plus en plus en vieillissant, il reste d’un calme désarmant devant l’extravagance de cette pile Duracel… Et c’est lui qui a écrit le livre de Marthe qui vient de sortir : “Je jubilerai jusqu’à 100 ans” (Ed Flammarion). Il n’a pas dû jubiler tous les jours pour raconter les histoires de Marthe et arriver à renouer un fil rouge qui a dû rompre souvent !

Marthe Mercadier

J’ai retrouvé mes deux amis à la Fête du Livre de Toulon et lorsque je le lui dis, il lève les yeux au ciel… mais n’a pas le temps de dire un mot que Marthe est déjà en train de le faire crouler sous les adjectifs : “Il a été merveilleux, il est superbe, il a plein d’idées et il a su retranscrire ce que je lui racontais. J’admire le travail qu’il a fait, il devrait signer le livre avec moi !”…
Il est vrai que la vie de Marthe pourrait être un roman car, petite fille elle fut résistante, entraînée par ses parents, avant de devenir la comédienne de théâtre avec l’abattage qu’on lui connaît. Elle fut aussi productrice de films (“Et la tendresse ? Bordel !”, c’est elle !), a beaucoup travaillé et voyagé pour des associations humanitaires et, disons-le, elle a eu une vie amoureuse quelque peu débridée !
Elle a été, tour à tour ou tout à la fois, révoltée, amoureuse, passionnée, indépendante, délirante mais toujours avec un optimisme sans faille, le sourire aux lèvres, l’humour en bandoulière.

C’est une nature, une vraie, un curieux mélange de Scarlett O’Hara et Léa Delmas doublé d’une comédienne douée et talentueuse.
A 84 printemps elle a encore mille projets, des centaines d’envies, des dizaines de passions – dont sa fille, qui est sa plus grande passion – et si passer une journée avec elle est épuisant c’est aussi une belle leçon de courage, de joie de vivre, de volonté, d’amour.
Et comme Alain… Je l’aime, Marthe !

Jacques Brachet