Accueil Articles [Articles] block 2 Noëlle Perna, Sacrée Mado

Noëlle Perna, Sacrée Mado

111

 Noëlle Perna allias Mado la niçoise est de retour n’a pas dit son dernier mot. Avec son spectacle haut en couleurs « Super Mado » et on franc parler légendaire, l’humoriste embarque le public dans un tourbillon de bonne humeur et de rires. Généreuse, drôle et pleine d’énergie, elle répondra à toutes vos questions, même celles que vous ne vous posez pas ! Rendez-vous le 8 mars 2018, salle Gérard Philippe à La Garde. Eclats de rires 100% garantis !

 

Bonjour Noëlle Perna, comment allez-vous en ce début d’année ?

Je vais très bien et Mado aussi ! J’ai décidé de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, c’est ma bonne résolution de 2018.

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre spectacle « Super Mado » ?

Super Mado c’est une personne enthousiaste, pleine d’espoir, c’est pourquoi les gens viennent la retrouver avec autant de plaisir je crois, c’est un booster d’énergie. Super Mado me porte chaque soir, elle n’a pas de supers pouvoirs je vous l’accorde mais elle est généreuse et dit tout haut ce que les autres pensent tout bas. Super Mado fait rire le public et c’est ce qui me rend heureuse après chaque spectacle.

 

Comment vous est venue l’idée de ce personnage haut en couleurs au départ ?

Mado c’était une cliente fidèle de mon bar de quartier à Nice, elle était haute en couleurs et venait toujours prendre son apéritif, c’était une pure niçoise, elle a la gouaille, elle a inspiré tout mon personnage de A à Z.

 

Quels sont vos points communs avec Mado la niçoise ?

Je n’ai pas son culot, mais elle m’emporte dans son énergie, elle ose tout Mado. Je suis beaucoup plus réservée qu’elle mais sur scène elle me booste. Elle me ressemble par son côté généreux, elle veut donner le meilleur d’elle-même, encourager les autres. Ce trait de caractère, je l’ai insufflé dans le personnage. Mado a beaucoup de cœur, elle est magnifique. Elle fait partie intégrante de moi.

 

Aujourd’hui, pensez-vous qu’on peut rire de tout ?

Je pense que oui, mais tout dépend l’esprit dans lequel on le fait. Si on le fait dans l’esprit de fédérer alors oui on peut rire de tout. C’est l’intention que l’on a au départ qui permet de rire de tous les sujets ou non.

 

L’accent chantant de Mado a voyagé dans toute la France, est-il plus difficile de jouer votre spectacle dans les autres régions de France ?

Pas du tout, c’est exactement la même chose pour moi, je ne vois même pas la différence entre les régions, le public ne fait qu’un, c’est le genre humain tout simplement. Mado est un personnage fédérateur. Tout le monde connaît quelqu’un dans son quartier qui ressemble à Mado, même si cette personne n’a pas forcément son accent chantant. Tout le monde connaît quelqu’un qui a un franc parler et un caractère bien trempé comme elle, vous ne pensez pas ?

 

Vous êtes à la tête de 12 années de tournée, vous ne vous arrêtez donc jamais ?

Depuis 2003, je ne me suis pas arrêtée beaucoup c’est vrai… Un mois par-ci, un mois par-là mais pas plus. Je suis assez régulière dans mon travail je dois dire. Je joue mes spectacles de manière continue et je ne ressens pas le besoin de m’arrêter quelques temps. Je pense que c’est une chance de faire un métier aussi passionnant que celui-ci alors pourquoi je m’arrêterais ?

 

En dehors du spectacle que vous jouez actuellement, avez-vous d’autres hobbies ?

Je fais du travail de clown et de marionnettes, ça me plaît énormément. J’ai un petit théâtre à Nice qui s’appelle le Théâtre des Oiseaux et j’ai écrit une pièce avec la marionnette de Mado qui se joue actuellement. Vous viendrez nous voir ?

 

Que peut-on vous souhaiter de plus ?

La santé pour continuer à faire rire les gens, c’est un super métier vous savez, c’est une chance inouïe que de faire rire.

 

Propos recueillis par A.M