Accueil Articles [Articles] block 2 Thierry Aimar, Bilan d’un monde chamboulé

Thierry Aimar, Bilan d’un monde chamboulé

696

Directeur d’agence du cabinet d’expertise comptable Fiducial Hyères, Thierry Aimar s’est confié à
Limpact sans langue de bois sur le monde dans lequel nous vivons. Fort de son expérience dans le monde bancaire, il décortique pour nous les sujets d’économie, de politique et de société, nous donne son point de vue et ne passe pas par quatre chemins.

Après avoir travaillé pendant 20 ans au Tribunal de Commerce sur les lourds dossiers de faillites dont huit années en tant que Président de Chambre, Thierry Aimar a pu affiner sa vision du monde bancaire et des difficultés rencontrées par les entreprises. Président du Conseil d’Administration du Crédit Mutuel indépendamment de ses fonctions de Directeur d’agence chez Fiducial, quand il parle d’économie, Monsieur sait de quoi il parle…

Pouvez-vous nous parler de votre activité professionnelle ?
Nous accompagnons et conseillons les TPE et PME locales. La comptabilité est un métier de proximité c’est pourquoi les secteurs d’activité avec lesquels nous travaillons correspondent au tissu économique local, il s’agit du tourisme, de la restauration, du bâtiment et de la construction navale principalement. Dans notre métier, nous entourons les entreprises dans leurs investissements, leurs achats et leurs ventes et nous les conseillons stratégiquement.
L’avantage d’un groupe comme Fiducial est que si demain quelqu’un tombe malade, derrière il y aura toujours une autre personne pour suivre le client. Il y a également un côté pluridisciplinaire très avantageux pour les entreprises. Le cabinet
d’expertise comptable a tendance à se développer et aujourd’hui nous avons deux types de missions : une mission de tenue complète, c’est-à-dire que nous nous occupons de l’entreprise de A à Z en lui proposant une offre globale de services et une mission de surveillance, c’est-à-dire que nous allons être dans le conseil plus que dans la tenue complète. Nous sommes un véritable partenaire pour les chefs d’entreprises.

Que pensez-vous du monde économique actuel ?
Au delà des crises que l’on connaît depuis 2008, pour ma part je pense que nous ne sommes plus en crise. Ce que l’on vit aujourd’hui est simplement l’état normal de l’économie pour les prochaines décennies.
Même si le monde financier est difficile, je pense qu’il y a de la place pour tout le monde et que ceux qui ont une vraie volonté gagneront bien leur vie quel que soit le secteur d’activité. Nous avons passé un cap de générations, l’envie et le désir de se battre ne sont plus le même car nous avons surprotégé nos enfants. La jeunesse aujourd’hui est formatée différemment, vers la consommation et la qualité de vie. Il y a moins de personnes qui ont cette hargne de réussir, par contre la jeunesse d’aujourd’hui est certainement plus intéressante car plus ouverte. Je fais parti de la dernière génération qui gagne mieux que ses parents, alors pour s’en sortir peut-être va t-il falloir réinventer quelque chose, être innovant. Les gens qui se lèvent le matin et travaillent s’en sortent même à l’heure actuelle.

Et la politique dans tout ça ?
Dans des moments difficiles comme ceux que l’on vit actuellement on attend beaucoup des politiques. Soit ils ne sont pas capables d’être à la hauteur d’un chantier comme celui-ci, soit il faut vraiment qu’il y ait du changement non pas que les politiques actuels soient bons ou mauvais mais nous avons besoin de voir d’autres têtes. Le politique a un rôle primordial à jouer, il faut qu’il s’en serve dans son époque. Au delà des hommes et des partis il y a certainement un grand dépoussiérage à faire. On a besoin d’un état qui va faire bouger l’économie. Affaire à suivre…

Propos recueillis par Marine Astor