Accueil Articles [Articles] block 1 Quand le courant passe bien… Philippe Sorasio

Quand le courant passe bien… Philippe Sorasio

68

Il a sauté le pas. En 2005 Philippe Sorasio est passé d’agent EDF à dirigeant d’une société. Avec Anilis, il touche 60% de marchés collectifs et 40% de particuliers. En 2007, Ludovic Genais rejoint l’aventure. Tous l’assurent, l’humain et l’entraide sont au coeur de cette entreprise.

Que proposez-vous chez Anilis ?
Nous sommes spécialisés dans la réalisation de chantiers en milieux occupés. Ainsi, vous pouvez rester sur place pendant notre intervention. Notre priorité, c’est le respect de votre espace de vie. Nous sommes mobilisés pour la conception électrique en neuf comme en rénovation.

Quelles évolutions ont marqué votre domaine ?
Tout est de plus en plus tourné vers l’écologie. C’est très compliqué à mettre en œuvre. D’autre part, cela coûte beaucoup plus cher. Nous ne pouvons pas répercuter cela sur le client. Donc, nous baissons nos marges.

Que vous apporte ce métier ?
Toutes ces nouvelles normes et ces coûts demandent beaucoup d’anticipation. Depuis trois ans, notre entreprise évolue grâce au noyau de l’équipe. Nous sommes plein d’espoir et soudés les uns aux autres. Même les apprentis se mettent à disposition pour en faire toujours plus. Je reçois mon salaire quand je vois leurs efforts.

Vous êtes investi dans le BTP au-delà de votre entreprise. Racontez-nous.
Nous faisons partie de l’association Alliance Majeure. Les entrepreneurs y sont regroupés par secteurs. Nous avons proposé au président de faire un groupe spécial BTP. On peut échanger sur des façons de faire commerciales ou des difficultés que l’on peut rencontrer. On fait également grandir des jeunes auprès d’entrepreneurs plus aguerris.

Propos recueillis par Laura Berlioz

ANILIS
1523, avenue de Draguignan
83130 LA GARDE
06 85 02 70 49 / 06 24 84 10 07
09 66 95 76 44