Accueil Articles [Articles] block 2 Annie Cordy non-stop

Annie Cordy non-stop

151

Notre Nini nationale est un phénomène : A 80 ans passés, elle mène de front deux tournées : la sienne, c’est-à-dire un récital de plus d’une heure et demi et celle d’Age Tendre où elle n’a pas voulu rater la dernière.
Ainsi va-t-elle de ville en ville, de tournée en tournée et, au cas où elle aurait peur de s’ennuyer, elle glisse entre les deux le tournage d’un film !
Nous nous retrouvons dès que nous le pouvons et ce, depuis plus de 40 ans !
La voici donc encadrée de ses deux adorables caniches, veillée par sa seconde maman… qui n’est autre que sa nièce Michèle.
Nini et Mimi, c’est une grande histoire. Elles ne quittent jamais.
D’ailleurs, entre Toulon et Marseille, Michèle vient de rouler… 1000 kilomètres d’un trait, le film se tournant entre Anvers et le Luxembourg… Inutile de dire qu’elles se sentent “un peu” fatiguées ! Mais, en rigolant, Annie me dit en chantant : “Ça ira mieux demain !”
“Ce film – me confie Annie – et signé Yvon Barbier et s’intitule “Le dernier diamant”. J’y fait une participation auprès d’Yvan Attal et Bérénice Béjot. J’y joue le rôle d’une vieille dame riche qui, avec son chien, passe son temps à jouer au casino. Une bande de voyous décide de faire un casse en creusant sous ma maison. Je m’y ferai tabasser et zigouiller… Tu vois comme c’est sympa ! Mais ça m’amuse !”
Un éclat de rire et nous voilà à table avec Michèle Torr, Hervé Vilard et quelques autres de la “Bande à Age Tendre” qui tous l’adorent et lui prouvent leur affection en venant lui faire des bisous… Avant que la bonne du curé ne monte sur scène !

Jacques Brachet

Annie Cordy sur scène