Accueil Articles [Articles] block 1 Bandol berceau de la céramique, Pierre Dutertre

Bandol berceau de la céramique, Pierre Dutertre

211

Pendant que certains s’évertueront à chercher des œufs, fondus sous le soleil déjà intense en ce début de printemps, d’autres pourront s’adonner à loisirs à la recherche de la pièce unique qui agrémentera un salon, une cuisine ou une chambre, au milieu des merveilles, que recèlera la nouvelle édition de ce rendez-vous traditionnel de la ville de Bandol.

Alors, que nous avez-vous concocté pour cette année ?
Notre association vous propose à travers cet évènement, des expositions à la galerie Ravaisou, à la maison Tholosan et à la maison des vins-oenothèque de Bandol durant 3 semaines. Puis le marché des potiers et céramistes professionnels, avec 66 exposants : comme chaque année nous limitons ce nombre pour garantir la qualité de l’évènement. Sur cet évènement vous ne verrez aucun amateur, mais bien des exposants possédant tous un statut professionnel. Ils occupent chacun une surface d’exposition équivalente. Et vous avez la garantie de rencontrer le créateur en personne : c’est une charte de qualité sur laquelle nous ne dérogeons pas. Sur le quai du port de Bandol vous trouverez aussi des ateliers de démonstration et des animations pour les petits et les grands. Et enfin, des projections de films seront proposées sur l’architecture en terre ainsi qu’un forum ouvert au public.

La thématique de l’évènement : “Céramique, espace, architecture”. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Nous voulons montrer que la céramique c’est autre chose que ce qu’on a l’habitude de voir : ce n’est pas que de la poterie. Ce ne sont pas que des objets pourvu d’un usage, mais ils peuvent aussi devenir des véritables objets d’art. Les céramistes que vous pourrez découvrir réfléchissent de manière plus plastique que fonctionnelle pour élaborer un objet artistique. L’objet peut être détourné pour devenir un objet de contemplation. On peut s’offrir un vase pour embellir un espace, comme on achèterai un tableau: parce qu’on a envie de couleurs, de vouloir rêver, sans pour autant vouloir toucher cet objet. L’objet détourné se transforme en une véritable œuvre et le céramiste en artiste.

Quelle sera la nouveauté de ce cru ?
Nous mettons en place deux concours destinés aux exposants. Les visiteurs pourront voter pour leur céramiste préféré et le gagnant se verra offrir son stand sur le marché des potiers 2020. A l’avenir cette tendance, de rendre le public acteur de cet évènement, va prendre de l’ampleur. Et c’est la société Solargil, partenaire de notre manifestation, qui offrira également en jeu, un prix d’une valeur de 2500€ pour l’achat de matériaux ou de matière.

Propos recueillis par Cendrine Vincent