Accueil Articles [Articles] block 2 Bouquet de mariée, Des fleurs pour dire oui

Bouquet de mariée, Des fleurs pour dire oui

41

L’été arrive à grands pas. Cette saison de prédilection pour se marier s’accompagne donc de son lot de préparatifs. Bref. Ça cogite, ça cogite ! Limpact vous propose un peu d’aide pour le choix du bouquet, cet élément clef qui sera immortalisé sur les photos de tous vos convives. Voici donc un peu d’histoire, de symbolique et quelques réponses à vos questions.

Il semble que les Croisés aient rapporté cette tradition dans leurs bagages, ce n’est cependant qu’au XVème siècle que la coutume du lancer apparaît en France. A l’origine, les invités masculins couraient après la mariée afin de lui subtiliser son bouquet. Les années passant (de mon point de vue : les accidents d’emmêlage de pieds se multipliant avec le rallongement de la traîne et du temps consacré au vin d’honneur…), le cérémonial se transforma en jeu d’adresse pour la jeune femme : parvenir, de dos, à atteindre la copine célibataire, lui promettant ainsi de convoler à son tour en juste noce…
Selon la tradition, le choix et l’achat du bouquet incombent au futur mari. Ceci étant, la promise mettant parfois en doute les compétences du promis en la matière… voici un petit manuel pour les guider.
Sachez qu’il existe différentes sortes de bouquets de mariée : classique, en boule, en cascade, en forme de panier. Toutefois, n’en choisissez pas un trop gros qui alourdirait la silhouette de la future épouse. Une mariée de petite taille évitera le bouquet cascade.
Une robe colorée et richement travaillée appellera un bouquet sobre et monochrome, alors qu’une robe simple et épurée justifiera un bouquet sophistiqué et coloré.
Vous pouvez demander au fleuriste d’orner votre bouquet d’accessoires tels que des plumes, des coquillages, du raphia, des rubans, de la dentelle, des perles ou même des fruits.
Et n’oubliez pas que le marié portera à sa boutonnière une fleur du bouquet.
Concernant la symbolique, retenez que les roses sont les chouchous des mariés : rouges pour l’amour, blanches pour l’amour pur. Les tulipes incarnent l’amour parfait, les œillets l’amour sincère, les lys la pureté et l’azalée la joie d’aimer. Les roses jaunes synonymes d’infidélité sont à proscrire, ainsi que les narcisses qui évoquent la froideur et les violettes un amour secret.
Enfin, concernant le lancer, il se fera soit à la sortie de l’église soit avant l’ouverture du bal. Si vous êtes peinés à l’idée de lancer ce symbole de votre union, n’hésitez pas à en faire composer un plus petit pour l’occasion.
Vive l’été! Vive les mariés !

Karine Perrier