Accueil Articles [Articles] block 2 Carole Bertolotti. Une perle rare à Toulon

Carole Bertolotti. Une perle rare à Toulon

320

Au 5 rue Corneille, dans le centre ville de Toulon, l’atelier-boutique La Perle d’Oro vous attend, douillet écrin pour les créations de Carole Bertolotti, la maîtresse des lieux. Nous nous y sommes rendus et avons ainsi découvert ses pièces uniques de fantaisie précieuse, qu’elle conçoit et crée avec un savoir-faire qu’elle est l’une des dernières à maîtriser dans la région.

Carole Bertolotti, vous êtes créatrice de bijoux en pierres semi précieuses. Parlez-nous de la singularité de votre activité.
J’ai commencé à créer ma ligne de bijoux, à partir de perles de pierres semi précieuses ou pierres dures, en 2009, en showrooms privés, uniquement sur rendez-vous, puis j’ai ouvert le magasin La Perle d’Oro, en septembre 2014.
J’ai recours à deux méthodes d’enfilage : la première, la plus ancienne, apprise dans mon enfance, se fait sur fil de soie, un nœud entre chaque perle. Cette technique est privilégiée pour les perles baroques, perles de culture et apporte un cachet, particulièrement prisé par les connaisseurs. Cette méthode est devenue rare de nos jours et je suis une des dernières à la maîtriser dans la région. La deuxième méthode, plus moderne, se fait sur câble, elle est plus adaptée aux perles de cristal, de verre de Murano et pierres semi précieuses.
J’ai à ce jour créé plus de 9 500 pièces et des idées encore plein la tête.
Je ne fais pas de réparation de bijoux anciens, mais des clientes me portent parfois de vieux colliers de perles précieuses qu’elles souhaitent voir transformer en une pièce plus contemporaine. C’est un autre aspect passionnant du métier.

D’où viennent vos matières premières ?
Je voyage pour les sélectionner, notamment en Italie. J’y fais tailler et sertir, par des artisans, des pièces uniques et d’exception comme des tranches d’agate serties dans l’argent massif ou des bagues en pierre semi précieuse en taille briolette. Les finitions en argent massif que j’intègre à mes créations sont fabriquées dans une usine à côté de Venise. Je rapporte également le verre de Murano que j’utilise des ateliers des trois derniers maîtres verriers de l’île vénitienne. Les perles baroques que vous pouvez voir sur mes créations viennent des Philippines. Cet été, pour créer ma collection éphémère, j’ai commandé quinze pièces en ébène et feuille d’or à un sculpteur africain.
J’ai toujours été passionnée par les pierres que j’ai d’abord collectionnées. J’en cherche toujours de nouvelles. J’aime travailler avec les pierres oubliées. C’est mon côté décalé que l’on retrouve dans mon inspiration Art Déco, à travers par exemple mes sautoirs années 20 et 30.

On trouve également des pièces de maroquinerie à La Perle d’Oro.
Oui et je les sélectionne également en Italie. Je choisis des modèles chez un fabricant et je les fais réaliser dans les couleurs de mon choix. J’aime aussi découvrir et proposer des créateurs de pièces uniques (sacs, carrés de soie) toujours dans cet esprit Art Déco et contemporain.

Partez donc à la chasse au trésor à La Perle d’Oro, 5 rue Corneille, à Toulon.
Tous les renseignements au 06 74 11 70 31 et sur sa page facebook La perle d’Oro.

Karine Perrier