Accueil Articles [Articles] block 2 Eric Cramaregeas, pompier varois

Eric Cramaregeas, pompier varois

251

Un pompier, c’est un personnage fantasmatique pour les enfants qui ont, une fois au moins, rêvé de vivre leur vie et de sauver des gens juchés sur la grande échelle ; pour les hommes qui les envient d’être des héros admirés de tous ; pour les femmes qui rêvent d’être “serrés par des bras audacieux” et musclés !
Mais peut-être faut-il aller plus loin des fantasmes et des apparences car, si, et c’est vrai, le pompier fait l’unanimité, ce n’est pas vraiment une sinécure et si Bioman, Superman et autres “man” mythiques sont immortels, le pompier, lui, risque sa vie à chaque instant.

Il faut être trempé dur, avoir du courage, conscience du danger, du recul avec la peur et une attention de tous les instants.
C’est ce qu’a voulu raconter Eric Cramaregeas, pompier varois né à Périgueux en écrivant ce livre auto-édité “Les coulisses d’une passion”. Car au départ, faire ce métier est une passion et à travers ce roman, il raconte la vie d’une caserne au jour le jour où chacun a son rôle à jouer avec plus ou moins de difficulté.
Il a donc décidé d’écrire son histoire qui a démarré en 1983, après une carrière d’haltérophile de haut niveau. Et par là, aussi, rendre hommage à tous ses collègues disparus dans “l’exercice de leur fonction”. Car ce métier et un métier d’équipe avant tout.

Il a voulu présenter son métier sous forme d’un roman en introduisant un jeune étudiant qui vient d’être embauché comme pompier volontaire. Car il y a les volontaires et ceux dont c’est devenu le métier.
Tel un Candide ; Guillaume va poser les bonnes questions, du moins poser celles qui lui viennent à l’esprit, avant de se fondre dans l’équipe et découvrir ce métier de l’intérieur.
En fait, le roman est accessoire car l’intérêt de ce livre est que le lecteur va lui aussi être plongé dans cette caserne au jour le jour, vivant des moments de rigolade ou de tristesse, des moments de folie et d’urgence, des moments de repos ou d’entraînement, des moments
toujours intenses, mais aussi découvrir la franche camaraderie, la complicité car il en faut pour entrer dans la famille, chacun dépendant de l’autre, aidant l’autre dans les difficultés.
Loin d’être un métier routinier, Eric nous apprend, avec passion, avec humour, avec émotion aussi, ce qu’est la vie de caserne et combien il faut être costaud, physiquement et moralement, pour affronter le danger, la peur, la mort, risquer souvent sa vie.
Mais, heureusement, il y a aussi des moments de joie, de répit, de sieste même, les nuits de veille où les complicités et d’échanges.

Tout cela, Eric nous l’explique avec la simplicité des vrais héros pour qui le danger est tout à la fois une banalité et une omniprésence, et aussi avec beaucoup d’humanité.
On apprend beaucoup de choses sur le métier et l’on a même un lexique qui nous fait découvrir un vocabulaire qui est leur “langage pompier” !
C’est un livre aussi passionnant que sa vocation et de plus, sachez que l’auteur reverse 20% du prix de vente (18€) sur chaque livre aux orphelins des sapeurs pompiers décédés en service commandé.
Ça, c’est de la solidarité.

Jacques Brachet

Eric Cramaregeas