Accueil Articles [Articles] block 2 Garoswing « Toulouse » à Toulon

Garoswing « Toulouse » à Toulon

179

« Les vagues bleues de swing de la méditerranée confluent vers les eaux vastes de la Garonne. Garoswing : 6 musiciens qui portent haut le verbe de Nougaro »

Un chanteur, des musiciens et une passion pour Claude Nougaro. Voilà comment le film commence. C’était il y a dix ans. Depuis, Garoswing a évolué. Il y a cinq ans, le groupe a pris sa tournure actuelle, avec l’arrivée d’Olivier Chaussade au Saxophone. Ses compères ne cessent de rappeler son talent. Les 6 hommes font vivre l’œuvre de Nougaro, dans sa version acoustique. Ses plus grands succès, repris fidèlement. Pas de copier-collé. Sur scène, ils laissent une grande place à l’improvisation. Des moments de solos pour découvrir les talents des musiciens.

Ce n’est pas dans la ville rose qu’ils se produiront le 1er juin mais bien dans la cité rouge et noire.

Dans leur « païs ». Chanter le sacre du printemps à 20 jours de l’été. Une date à noter, blanc sur noir ou bien noir sur blanc. Une place à 12 euros à réserver ou acheter sur place.

Tour de chauffe avant de se retrouver face aux 800 sièges du Palais Neptune*, la fête de la musique à Trans en Provence ou festival des vocales de Thônes le 30 mai.

Une scène de plus pour les 6 garçons. Ils ont déjà rendu hommage à leur idole à travers de nombreux festivals de jazz en France ou lors d’une dizaine de jours en Malaisie.* Un hommage à l’œuvre de Nougaro qui touchera aussi bien ses fans que les amateurs de Jazz en général.

Une invitée de prestige s’est déjà glissée dans leur public. La femme du chanteur, Hélène Nougaro les a déjà applaudis.

Autour des musiciens, scintillants de vigueur, on retrouve David, au micro. Il chante Nougaro de partout. Dans ses greniers, dans ses caves dans ses toits. Et si les cordes vocales de Didier étaient celles de Nougaro ? Ce serait rigolo. Il se trouve que leurs timbres de voix se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

Didier Mahammedi au chant

Olivier Chaussade aux Saxophones

Philippe Armand au piano

Jean-Marc Pron à la contrebasse

Pascal Martinez à la batterie

Jo Labita au Trombone

*Concerts à l’initiative de l’Alliance française et du lycée français

*Le groupe tient à remercier Sophie Duquenne, chargée du développement commercial et Robert Albergucci, directeur général du Palais Neptune