Accueil Articles [Articles] block 2 Intermarché Solliès-Pont

Intermarché Solliès-Pont

362

Il y a un an tout juste, l’Intermarché de Solliès-Pont terminait sa rénovation complète et inaugurait son drive, un outil unique dans ce secteur géographique. Pour ce premier anniversaire, nous avons rencontré Thierry et Alberte Bousquet, ses gérants, pour faire le point.

Quel est le bilan des un ans du drive ?
Le drive et les travaux ont porté les fruits espérés. Le drive a démarré rapidement. Il est encore sans doute en évolution, mais il est quasiment stabilisé. L’essentiel de ses clients sont des personnes de 28 à 40 ans, actifs avec des enfants, même s’il y a aussi des retraités. Certains font des courses pour eux mais aussi pour une tierce personne. On peut appeler cela du co-voiturage alimentaire.

Quelle est la part du drive sur l’ensemble de l’activité ?
C’est difficile à évaluer mais le drive représente environ 5 % du chiffre d’affaires dont 75 % seraient de clients nouveaux, selon les chiffres de l’enseigne. Mais il est vrai qu’entre le drive et les travaux de rénovation, c’est difficile de le quantifier. D’autre part, je pensais que nous allions étendre notre zone de chalandise, mais ça n’a pas été le cas. Le drive est donc un service en plus pour la population du secteur.

En juillet, le Festival du Château de Sollies-Pont proposent quatre belles affiches, avec Louis Bertignac, Christophe Maé, Michaël Grégorio et Pascal Obispo. Etes-vous partenaire ?
D’une façon générale, nous sommes partenaires d’un grand nombre de manifestations culturelles, associatives et sportives de la ville et donc naturellement du Festival du Château. Cette année encore, nous serons présents.

Pascal Hermer

Château de Solliès-Pont