Accueil Articles [Articles] block 2 Monte-Carlo Rolex Masters, Roger Federer, Wawrinka, Tsonga

Monte-Carlo Rolex Masters, Roger Federer, Wawrinka, Tsonga

55

La 108ème édition du Monte-Carlo Rolex Masters s’est déroulée au sein d’un cadre exceptionnel, entre terre et mer, au Monte-Carlo Country Club. Comme chaque année, la principauté a accueilli l’un des plus grand tournoi de tennis, un événement rassembleur, à la hauteur du spectacle offert par ses champions, à l’image de Rafael Nadal, Novak Djokovic ou Stanislas Wawrinka, vainqueur 2014.

La nouvelle édition du Monte-Carlo Rolex Masters en a étonné plus d’un cette année encore.
C’est sa situation géographique exceptionnelle et le prestige de sa manifestation sportive mondialement reconnue qui attire un public toujours plus nombreux à chaque édition, c’est la qualité de son accueil et son titre tant prisé qui fait déplacer tous les meilleurs joueurs mondiaux au tournoi de Monte-Carlo, l’un des plus anciens, démontrant ainsi leur attachement au Monte-Carlo Rolex Masters.
Bien plus qu’un simple tournoi de tennis, le Monte-Carlo Rolex Masters est un événement propice aux rencontres professionnelles, culturelles et sociales organisé tout au long d’une semaine printanière sportive et conviviale, qui en fait un tournoi convoité et très apprécié, non seulement par les plus férus de tennis mais également par les amateurs.

L’histoire d’un champion
Malgré la perte de son titre l’an passé par Novak Djokovic, Rafael Nadal demeure malgré tout le grand champion du Monte-Carlo Rolex Masters. Si l’Espagnol avait connu la défaite face à Guillermo Coria lors de sa première apparition au tournoi en 2003, à seulement 16 ans, il avait ensuite triomphé lors de ses huit apparitions suivantes.
« Rafa » a parfois connu des moments de doute comme tout un chacun, on se souvient de l’année 2005 face à Gasquet ou des éditions 2006 et 2009 en finale contre Federer et Djokovic, mais il n’avait jamais connu d’échecs en Principauté avant 2013.
Lors de cette 108ème édition, l’Espagnol n’a pas rayonné comme il le fait habituellement sur la célèbre terre battue, s’inclinant dès les quarts de finales face à David Ferrer. Seulement voilà, huit années de règne consécutif sur la terre Monégasque ne s’effacent pas aussi facilement qu’il n’y paraît. Rafael Nadal reste ce champion ancré dans la légendaire histoire du Monte-Carlo Rolex Masters.

Monte-Carlo Rolex Masters, Rafael Nadal et Stanislas Wawrinka vainqueur de cette édition 2014

Wawrinka, nouveau prince
On dirait bien que l’année 2014 sourit à Stanislas Wawrinka. En janvier dernier, le Suisse décrochait son premier titre du Grand Chelem en remportant l’Open d’Australie après avoir battu Nadal et Djokovic. Son revers à une main est devenu sa marque de fabrique, son jeu est un véritable art d’une puissance redoutable. Wawrinka est sans aucun doute un joueur complet, qui à force de travail et de confiance a atteint la première place qu’il convoitait tant. La terre battue lui porte chance et lui a enfin permis d’accéder à un niveau d’excellence absolu qui planait au-dessus de lui depuis de nombreux tournois déjà.
Première finale 100% suisse sur le circuit ATP où le numéro trois mondial s’est imposé en trois sets 4-6, 7-6 (7/5), 6-2, remportant ainsi le premier Masters 1000 de sa carrière et infligeant à Federer sa quatrième défaite en finale à Monte-Carlo.
A quelques semaines de Roland Garros, après avoir sorti facilement en demi l’Espagnol David Ferrer et Rafael Nadal en quart, après une semaine incroyable pleine de rebondissements, Stanislas Wawrinka peut se vanter d’avoir réussi une très belle performance sportive.

Marine Astor
Crédit photos : AFP/Getty Images

Monte-Carlo Rolex Masters, Jo-Wilfried Tsonga