Accueil Articles [Articles] block 2 Olympe, sa vie d’artiste

Olympe, sa vie d’artiste

29

Il prend la vie comme elle vient, ne sait pas ce qu’il fera ni où ni quand le jour d’après mais rassurez-vous le jeune homme a bien la tête sur les épaules. Olympe a la voix juste et puissante, il nous le prouve une fois de plus avec son deuxième album « Une vie par jour », il entraîne son public dans un tourbillon d’émotions à chacune de ses apparitions et vous attend dès le mois d’octobre sur les routes de France.

Souvenez-vous, Olympe avait conquis le cœur du grand public lors de la saison 2 de « The Voice », favori dès le début de l’émission, il avait terminé deuxième sans pour autant lâcher prise. Il a fait son retour sur le devant de la scène en avril dernier avec son dernier album « Une vie par jour », un disque aux couleurs pop électro qui lui colle parfaitement à la peau. Aujourd’hui, il part sur les routes de France accompagné de cinq musiciens pour un show dynamique et coloré et s’arrêtera à Aix-en-Provence le 1er octobre. Rencontre avec un artiste accompli, qui trace son chemin sans se soucier du lendemain… Et ça lui réussi.

Olympe en tournée - Limpact

Olympe, ton deuxième album « Une vie par jour » est sorti en avril, à la rentrée tu partiras à la rencontre de ton public, comment vis-tu cette nouvelle vie depuis ta participation à l’émission « The Voice » ?

Ma vie est toujours la même à quelques exceptions près… J’ai les mêmes amis, ma famille est toujours là pour moi, la différence est qu’avant je vendais des ustensiles de cuisine et aujourd’hui je ne fais que de la musique et je profite pleinement des opportunités qui s’offrent à moi.

Aujourd’hui, avec le recul, que retires-tu de l’aventure « The Voice » ?

C’est une aventure qui m’a ouvert des portes, difficilement accessible normalement. C’est un tremplin que j’attendais depuis plusieurs années. Lors de la première audition, je me suis dit que si quelqu’un se retournait j’aurais déjà gagné beaucoup et sinon j’aurais eu la chance d’avoir chanté devant un vrai public. Dans tous les cas c’était du pur bonheur.

« Une vie par jour » c’est le nom de ton deuxième album, as-tu réellement l’impression de vivre une vie par jour ?

Oh oui ! On peut même dire une ville par jour ! Lorsque je suis en promo, je me déplace énormément et je fais une ville par jour, ma vie est mouvementée, je ne m’ennuie jamais.

La pochette de ton album est très travaillée, je crois que tu y es pour beaucoup ?

Pour le deuxième album, j’avais envie de quelque chose de coloré comme mes chansons. J’étais dans l’avion lorsque j’ai commencé à dessiner, j’imaginais de gros objets, comme une sorte de déménagement mais c’était beaucoup de boulot… Finalement je me suis reconcentré sur des objets plus petits qui rappellent ma passion pour la musique.

Olympe n’est pas ton vrai prénom, pourquoi avoir choisi ce nom de scène ?

Je cherchais toujours un nom de scène, je voulais quelque chose qui corresponde à mon univers. Une nuit, j’ai rêvé que j’étais sur scène, je jouais du piano, c’est drôle car le piano est un peu mon jardin secret, je ne suis presque jamais au piano sur scène, le public m’appelait Olympe, alors lorsque je me suis réveillé, j’avais mon nom de scène.

Ta tournée approche à grands pas, as-tu mis ton grain de sel dans l’organisation (dates, décor, mise en scène…) ?

Je donne mon avis mais je n’ai pas la science infuse, je travaille avec mes musiciens, chacun apporte sa touche personnelle. Je vais chanter mes titres mais aussi des reprises que je n’ai jamais chanté. La soirée sera découpée en trois parties, c’est tout ce que je peux vous dire.

Qu’est-ce qui fait la réussite d’une tournée d’après toi ?

Un public heureux, un public qui s’éclate !

Propos recueillis par Marine Astor