Accueil Articles [Articles] block 2 Pascal Bruno… tout pour la musique

Pascal Bruno… tout pour la musique

338

Pianiste et musicologue, Pascal Bruno, Varois bon teint est directeur artistique et enseignant au sein d’une association dont le président est également un musicien et compositeur varois bien connu dans la région : Jean-Michel Bossini.

L’association se nomme Tempo Primo et Pascal y donne des cours et des conférences et écrit des essais. Avec Jean-Michel il édite une lettre trimestrielle qui parle de musique évidemment, avec des articles passionnants et superbement écrits car il est aussi épris de littérature et de culture, et cela se sent dans son écriture.
Mais lorsqu’on a une passion, on a toujours envie d’aller plus loin. Plus loin, pour lui c’est constater d’abord qu’il y a de beaux talents qui méritent de sortir de l’anonymat ou de se faire mieux connaître.
Alors, à l’heure où le disque n’est plus vraiment d’actualité, le voici qui installe in situ un studio d’enregistrement et qu’en auto-entreprise, il crée, en septembre 2011, le label Krépivola, titre symbolique puisque derrière ce mot se cache un symbole venu de Grèce qui désigne un support, une sorte de tremplin pour prendre son envol.

Pascal Bruno et Jean-Michel Bossini

Et c’est encore avec Jean-Michel Bossini qu’il prend son envol  puisque son premier CD, intitulé “Rokabak” (trouvez encore le symbole entre le rock et… Bach !) réunit son ami musicien et sa musique, Sofia Goubaïdulina, chanteuse russe formée au conservatoire mais qui s’est dirigée vers la musique contemporaine, Manuel Cartigny, violoncelliste dans l’orchestre de l’Opéra de Toulon et… Jean-Sébastien Bach en invité d’honneur !
Cela donne un disque très original, inattendu, mêlant les musiques d’hier et d’aujourd’hui. Car Pascal, en passionné qu’il est, aime LA musique, toutes les musiques et l’on en veut pour preuve le second disque qu’il a édité, réunissant le ténor béarnais Joël Berthou, qui est aussi psychologue clinicien et chante à l’Opéra de Toulon avec José Arrué pianiste provençal d’origine basque. Tous deux nous offrent des chants en patois béarnais. Ce qui donne encore une oeuvre tout à fait inattendue.

Un troisième disque est prévu pour le mois de décembre, avec encore un disque qui sortira des sentiers battus et nous fera découvrir, sous le titre “Ailleurs” la grande soprano colorature italienne Francesca Lanza qui nous offrira un beau voyages à travers des sonnets portugais de Mario Castelnuovo-Tedesco, des chansons de jeunesse de Debussy, des musiques vénitiennes de Reynaldo Hahn, des mélodies populaires grecques de Maurice Ravel et des chansons élisabéthaines de Dominick Argento. Les chants ont été enregistrés au théâtre Marc Baron de St Mandrier où s’est installé Pascal Bruno. A l’heure où la musique passe par Internet, où l’on a de plus en plus de difficultés à trouver des disques, Pascal, qui est aussi passionné qu’utopiste, croit en son aventure puisque, dit-il “L’art est une aventure”. Peut-être l’une des rares qui nous reste aujourd’hui.
Quel plaisir de rencontrer un garçon qui ose avec une belle sérénité et une belle sincérité, foncer dans un tel projet dont notre région a bien besoin et sur lequel les instances culturelles devraient se pencher et aider au développement !

Pascal a aujourd’hui des projets plein la tête, dont celui de faire la fête à notre ami Jean-Michel Bossini qui aura 50 ans cette année, dont presque autant de passion musicale.
Retenez donc le nom de ce label : Krépivola, il nous réserve encore de bien belles surprises.

Jacques Brachet