Accueil Articles [Articles] block 2 Yoann Fréget sur le devant de la scène

Yoann Fréget sur le devant de la scène

76

Amoureux de la musique gospel depuis son adolescence, Yoann Freget a touché le cœur du public par sa voix hors du commun, bouleversante, aérienne et a remporté la deuxième saison de l’émission « The Voice ». Après une année de travail, il nous présente ses projets et son premier album « Quelques heures avec moi ». Alors que la troisième saison de « The Voice » rencontre une nouvelle fois un franc succès, Yoann Freget, gagnant de la saison passée nous a concocté de belles surprises. Le chanteur au timbre de voix si puissant a sorti le single « Ca vient de là-haut », extrait de son premier album « Quelques heures avec moi », un album qu’il affectionne tout particulièrement, car cet album c’est lui, authentique, passionné et plein d’espoir. Cette année est placée sous le signe des collaborations pour Yoann Freget, vous pourrez d’ailleurs le retrouver sur la chanson « Sauras-tu m’aimer » du générique de fin du film de Christophe Gans « La Belle et la Bête » avec Vincent Cassel et Léa Seydoux. Une belle opportunité pour le jeune homme de séduire un public large.

couverture de son album

Alors Yoann, que s’est-il passé pour toi depuis la fin de l’émission « The Voice » ?
Je me suis tout de suite mis à la réalisation de mon album, je ne voulais pas perdre de temps mais je ne voulais pas non plus bâcler le disque. J’ai mis le temps qu’il fallait pour faire quelque chose qui me ressemble vraiment, dont je suis fier. Cet album c’est moi.

Peux-tu nous parler de l’univers musical de cet album ?
C’est un album groove, on retrouve toutes mes influences, du gospel évidemment, de la soul, du rythm’n blues, du funk et de la pop, il y aussi un morceau de reggae.

Y-a t-il une chanson qui te tient particulièrement à cœur sur cet album ?
Chaque chanson me fait vibrer, aussi bien dans les paroles que dans le texte. Il y a 16 titres sur cet album, il est très complet, il réunit toutes les valeurs que je véhicule depuis des années, la paix, la joie, l’amour, le partage. Si je devais choisir un titre, je choisirais « Sauras-tu m’aimer » celui extrait du film « La Belle et la Bête » que l’on retrouve en français et en anglais sur mon album, c’est une grande chance pour moi d’être ambassadeur de ce film en France et à l’étranger. C’est une sorte de clin d’œil au chemin que j’ai déjà parcouru.

Avec le recul, que t’a apporté « The Voice » personnellement ?
J’ai un peu de mal à différencier le personnel et l’artistique. « The Voice » réunit des millions de téléspectateurs et toucher le cœur des gens était la meilleure chose qu’il pouvait m’arriver. J’ai pris davantage confiance en moi et en mes choix. J’ai toujours eu mon mot à dire dans l’émission, il y a un grand respect artistique. En tant qu’artiste j’ai une responsabilité qui est de contribuer à un monde meilleur.

Que penses-tu de la nouvelle saison ?
J’ai regardé la première émission, je vais suivre cette saison bien sûr mais plutôt en replay à cause de mon emploi du temps. J’ai été touché par la voix soul de Manon, elle va rayonner, sa voix est impressionnante. J’ai hâte d’entendre la suite et de découvrir les nouveaux talents.

L’année 2014 s’annonce chargée pour toi, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter de plus ?
L’album a très bien démarré je suis très content. Souhaitez-moi de chanter mes chansons sur scène et que ma musique touche le cœur d’encore plus de monde et traverse les frontières.

Marine Astor