Accueil Articles [Articles] block 2 Camélia Jordana et Daniel prevost font mauvaises têtes

Camélia Jordana et Daniel prevost font mauvaises têtes

709

Camélia Jordana, notre jeune Hyéroise, lauréate de “La Nouvelle Star”, était bien silencieuse ces derniers mois. Mais elle avait une raison : elle travaillait dans l’ombre.

Oui, mais pas où on l’attendait, car elle est passée des scènes et des studios d’enregistrement aux plateaux de télévision pour devenir comédienne.
Premier essai transformé, que vous pourrez d’ailleurs découvrir ce 11 septembre sur France 2 où elle partage la vedette avec deux “vétérans” : Daniel Prévost et Mylène Demongeot.
Le titre : “Les mauvaises têtes”, un scénario de Lorène Delanoy, Anne et Marine Rambach et Pierre Isorard, ce dernier étant aussi le réalisateur.
Notre belle Varoise qui disait “Non, non, non” avec le succès que l’on connaît, a dit oui, oui, oui aux propositions cinématographiques qu’on lui a faite puisque depuis un an on a pu la voir dans “La stratégie de la poussette” de Clément Michel, qu’on la verra dans “Mauvaises têtes” le 11 septembre sur France 2, qu’on la verra bientôt au cinéma dans “Bird People” de Pascale Ferrandi auprès de Roschdy Zem, qu’elle est en pourparler sur un tournage début 2014… Et la chanson dans tout ça ?

“Je ne l’oublie pas – me confie-t-elle –  puisque, après ce clip je rentre à Paris terminer les chansons de mon prochain album que j’enregistrerai en décembre et dont la sortie est prévue au printemps.

Le cinéma, c’était une envie ?
Oui bien sûr puisque j’ai quand même fait quatre ans de théâtre avant de chanter ou tout en chantant et devenir comédienne professionnelle c’était une envie, tout comme chanter. J’ai souvent fait des castings et j’avoue que j’adore ça… surtout lorsque ça se concrétise !

Pour “Mauvaises têtes”, ça a été le cas ?
Oui, on m’a appelé pour un casting, j’ai rencontré le réalisateur avec qui j’ai beaucoup parlé puis j’ai fait les essais avec Dominique, le directeur de casting et ça a marché !

Tourner avec Daniel Prévost est-il impressionnant ?
C’est toujours impressionnant de tourner avec des grands comédiens mais ça a été une joie et un honneur pour moi car c’était à la fois agréable et confortable. Lorsqu’on a en face de soi un comédien aussi doué et qui vous envoie tant de choses, on ne peut qu’avoir envie d’être à la hauteur. Ça vous apprend beaucoup.

On retrouve beaucoup de vous dans ce personnage…
C’est-à-dire ?
On retrouve la jeune femme réservée que vous êtes dans la vie…
Ah bon… Ça me fait très plaisir que vous disiez ça mais… il faudrait le dire à mes amis car je dois bien cacher mon jeu ! Je suis plutôt une fonceuse prête à ouvrir toutes les portes, ce qui n’est pas vraiment le cas chez cette jeune fille qui se retrouve seule, dans la précarité, étudiante, ne connaissant pas grand chose de la vie, qui est très sérieuse. Moi, je suis plutôt spontanée… jusqu’à la violence !

La rentrée est donc bien remplie ?
Oui puisque je vais jouer la première pièce de Malou Vigier cet automne à Paris?: “Réponse à une petite fille noirTe”, qu’elle mettra en scène. Puis il y aura un film et le nouveau disque.

Le film
C’est une comédie douce-amère, tout en tendresse.
Paul (Daniel Prévost) vient de perdre sa femme mais veut rester dans son appartement où se sont accumulés tous ses souvenirs. Sa fille lui trouve alors une co-locataire en la personne de Fanny (Camélia Jordana), étudiante en médecine et qui a du mal à mener de front études et petits boulots pour survivre. Ces deux-là sont quelque peu perturbés, ont du mal à s’entendre et surtout, ce sont deux paumés. Lui est revêche et désagréable, acceptant mal l’intruse. Elle est peu sociable et ne fait pas d’efforts pour aller vers ce bonhomme peu sociable. Mais la solidarité dans l’adversité, fera que, peu à peu, aidés par une vieille copine de Paul… Virginie (!) (Mylène Demongeot), les deux générations vont se rapprocher.
Evidemment, Daniel Prévost est superbe dans ce rôle de vieux grincheux au cœur tendre, Camélia Jordana est magnifique de naturel et Mylène Demongeot est épatante dans ce rôle de femme vieillissante et solitaire mais qui a une pêche d’enfer.
Ce film est plein d’humanité, d’humour et de tendresse, notre trio est attachant dans cette histoire d’amitié, d’amour et de solidarité. Belle rentrée pour France 2.
Jacques Brachet

Camélia Jordana et Daniel Prévost dans "Les mauvaises têtes"