Accueil Articles [Articles] block 2 Elle chante contre la sclérose en plaque, Michèle Torr

Elle chante contre la sclérose en plaque, Michèle Torr

97

 

Elle s’appelle Michèle et elle a un combat. La lutte contre la sclérose en plaques. Cette bataille, elle la mène aux côtés de son fils. Romain est lui-même atteint par cette maladie. La chanteuse est devenue la marraine de l’association SEP Pays d’Aix. Depuis, elle organise des concerts et essaye de mobiliser autour d’elle. Objectif : Aider la recherche.

 

Comment est né votre engagement ?

C’est une idée de mon fils, Romain Vidal. Il avait cette envie de s’occuper des autres. Sa force et son enthousiasme me fascinent. J’avais envie de le soutenir. Pour cela, ce que je pouvais faire c’était chanter et organiser des spectacles.

 

A qui reviennent les bénéfices ?

On les donne au professeur Jean Pelletier, chercheur à la Timone. Là, Romain va lui remettre 20 000 euros. Depuis 5 ans, nous avons donné 130 000 euros à la recherche. Aux recettes des concerts s’ajoutent d’autres dons, tout au long de l’année. Ils viennent d’anonymes ou de gens qui font partie de mon club.

 

Comment cet argent est-il utilisé ?

La première idée de Romain était d’aider une personne en particulier dans son quotidien mais c’était difficile à mettre en place. Finalement on s’est dit que la recherche avait besoin d’argent. Ce sont des gens extraordinaires qui n’ont jamais assez de moyens. Ils ont besoin de notre soutien.

 

Sur quelles technologies est-t-il utilisé ?

L’argent va particulièrement sur une machine qui s’appelle l’IRM sodium. Elle permet d’aller au plus proche des neurones. On en a absolument besoin pour la sclérose en plaques mais aussi pour d’autres maladies neurologiques.

 

Vous parlez de concerts, dans quel état d’esprit sont les artistes qui vous aident ?

On a tous beaucoup reçu. En particulier de l’amour, sur scène. A un moment donné, on trouve normal de rendre ce que l’on nous a donné. Sans hésiter, ils ont répondu oui.

 

Que vous a apporté votre engagement ?

Énormément de choses. Beaucoup de foi et de joie. Ces personnes sont extraordinaires mais, surtout, elles sont des exemples. On se plaint, moi la première, pour un mal au dos ou d’épaule. Elles, elles ne se plaignent jamais.

 

Propos recueillis par Laura Berlioz

Pour faire un don à la SEP Pays d’Aix : www.sep-paysdaix.fr