Accueil Articles [Articles] block 2 Fernand Bonifay… Une seconde jeunesse

Fernand Bonifay… Une seconde jeunesse

328

Vous en avez certainement fredonné une un jour, de “Petite fleur” à “Souvenirs souvenirs” en passant par “Adieu Lisbonne”, “Maman la plus belle du monde”, “Tu n’as pas très bon caractère”, “24.000 baisers”…. Quant à ceux qui l’ont chanté, ils sont pléthore, de l’ancienne génération comme Salvador,  Tino Rossi, Annie Cordy, Gloria Lasso, Maria Candido, Luis Mariano, la génération intermédiaire comme Bécaud, Dalida, Pétula Clark, Sacha Distel jusqu’aux “yéyé” comme Hallyday, Frank Alamo, Michelle Torr, Richard Anthony….

Décédé en 1993, cela fera donc bientôt 20 ans qu’il nous a quittés mais sa cousine, Andrée Bonifay, perpétue sa mémoire avec cette association “Les amis de Fernand Bonifay” dont elle est présidente.
Et pour commémorer ces 20 ans, elle a eu cette idée superbe d’inviter de jeunes chanteurs varois à reprendre une chanson de Fernand et d’en faire un CD.

Evidemment, cela a un coût et l’association lance donc un bulletin de souscription afin de grouper les commandes et de pouvoir sortir ce disque exceptionnel qui redonnera vie à ces chansons intemporelles revues et corrigées par de jeunes artistes varois.

Il vous suffit donc de vous renseigner auprès de Mme Andrée Bonifay (voir coordonnées en fin d’article).
Sur ce disque vous retrouverez : “Adieu Lisbonne” (Jean-Luc Bruno) – “Souvenirs souvenirs” (Laurent Lenne) -“Petite fleur” (Cyril Wanjberg) – “Maman la plus belle du monde” (Barbara Laurent) – “Romantica” (Jennifer Marchionna) – “Je Pars” (Gilles Gaignaire) – “Quand le soleil était là” (Jean-Luc Frendo) – “Je me sens si bien” (Sophie Ruiz) – “Je me suis souvent demandé” (Fadhila Boubertakh) – ” Prend mon cœur” (Catherine Dulché) – “Le Facteur de Santa Cruz (Groupe Tutti Bruti).

Pour les plus anciens, de beaux souvenirs, pour les plus jeunes de jolies découvertes… En tout cas une belle idée d’Andrée qui fait si bien revivre cet auteur, varois de cœur !
J’ai eu l’occasion de le rencontrer souvent, dont une belle soirée passée avec Charles Aznavour et je suis certain qu’il serait heureux de voir que ses chansons traînent encore dans les rues, longtemps, longtemps après que le poète ait disparu.

JB