Accueil Articles [Articles] block 2 Limpact rencontre impact PACA

Limpact rencontre impact PACA

105

Impact Paca est un regroupement de professionnels bénévoles, qui catalysent à travers des manifestations conviviales, informelles et pluridisciplinaires, les échanges entre les acteurs des milieux socio-économiques de la région PACA.

Ses sept membres fondateurs, liés par aucun statut, ont en commun une certaine éthique et la volonté de partager leurs relations. Un cercle où, à chaque réunion, ses membres invitent des acteurs du monde de l’entreprise ou du secteur public. Ainsi, deux fois par an entre autres, ils organisent une
soirée intitulé “Wine and cheese” (Vin et fromage) où chacun apporte une bouteille de vin (de Provence de préférence !) et se réunit autour d’un buffet de fromages offert par leurs partenaires, la Chambre d’Agriculture du Var et le Comité de Promotion des Produits agricoles du Var.
Leur seizième “Wine and cheese” s’est déroulé à l’Opéra de Toulon, en collaboration avec l’association Orféo qui est un club d’entreprises dont la vocation est de promouvoir le développement et le renom de l’Opéra de Toulon, acteur culturel et essentiel de la cité et d’un large territoire. Elle regroupe quelque cinquante entreprises mécènes de cet Opéra.

Son président, Régis Vian des Rives a présenté son association, tout comme les sept membres d’Impact PACA. Auparavant Claude-Henri Bonnet, directeur général et Jérôme Gay, directeur adjoint de l’Opéra, ont expliqué comment fonctionnait cet immense navire de 150 ans, véritable fourmilière qui regroupe tous les corps de métiers, de décorateurs à électriciens en passant par les costumiers, perruquiers et bien évidemment musiciens, danseurs, choristes, metteurs en scène, administratifs…, ce qui donne le chiffre étonnant de 200 permanents dont 174 à plein temps !

Ils ont aussi présenté Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeil, les deux metteurs en scène de l’opéra “Le dialogue des Carmélites” de Georges Bernanos et Francis Poulenc, créé fin janvier et Olivier Bénézech, metteur en scène de la comédie musicale de Stephen Sondheim, “Follies” qui sera créée les 8, 9 et 10 mars prochains avec une belle affiche d’artistes anglais et en prime, notre belle française Nicole Croisille.
Nous reviendrons sur cette artiste magnifique le mois prochain mais nous avons pu recueillir quelques informations sur ce spectacle original en rencontrant Olivier Bénézech.
Metteur en scène au talent reconnu, il a travaillé dans tous les grands opéras, sur les festivals d’Aix-en-Provence et d’Orange et a toujours été attiré par les comédies musicales. Il a mis en scène entre autres des oeuvres d’Offenbach, “La voix humaine”, “Le bal masqué”, “Pelléas et Mélisande” mais aussi “Un violon sur le toit”, “Grease”, “Singing in the rain” et l’on a pu admirer en 2010 la création de l’opéra de Kurt Weill “Street Scene” à Toulon.
“J’ai toujours aimé – nous confie-t-il – les oeuvres originales, qui sortent des sentiers battus, et les comédies musicales. Ma démarche est de faire découvrir des oeuvres qui soient à la fois de qualité et populaires, comme savent très bien le faire les Anglais et les Américains dont je m’inspire.
Aujourd’hui, le public veut se divertir et je lui apporte un divertissement haut de gamme ; car la comédie musicale, ce n’est pas que les claquettes, c’est un genre populaire, pas forcément drôle ou idiot, avec du sens, du contenu. Aujourd’hui, pour remplir les salles, il faut offrir de bons spectacles. Et “Follies”, signé d’un des plus grands compositeur et parolier américain, Stephen Sondheim, en est un. Il faut savoir que c’est lui qui a écrit le scénario et les paroles de “West Side Story” la comédie musicale “Sweeney Tod”, le diabolique barbier de Fleet Street réalisée par Tim Burton avec Johnny Depp, la musique de “Reds”, “Dick Tracy”… Il a aujourd’hui plus de 80 ans et a toujours été fasciné par l’Europe.

Jacques Brachet

Olivier Bénézech, parlez-nous de “Follies”…

C’est une comédie musicale que Sondheim a créée à New-York en 1971. ça se passe d’ailleurs à cette époque à Broadway, alors qu’un vieux théâtre qui a vu se créer nombre de spectacles musicaux et de revues va être démoli. Avant sa démolition, le producteur a l’idée de réunir toutes les stars qui ont participé durant 40 ans à ses revues pour un ultime spectacle. Mais ils sont, pour la plupart très vieux, ils ont beaucoup de nostalgie, d’amertume, de tristesse par rapport aux années passées, ils n’acceptent pas de vieillir et nombre de comptes vont se régler. ça va d’ailleurs se terminer dans un énorme pugilat mais la revue sera jouée. C’est un spectacle drôle, enlevé, joué par des artistes aguerris venant du West End de Londres, avec 250 costumes, des plumes et même des femmes nues ! C’est un spectacle qui rend hommage aux revues aujourd’hui un peu décadentes, comme le Lido ou le Moulin Rouge et réservées au Japonais.
J’ai proposé la direction musicale à David Charles Abell, qui a travaillé entre autres avec Nadia Boulanger et Léonard Bernstein. Il a dirigé nombre de comédies musicales comme “Miss Saïgon”, “The little Prince”, “Les Misérables”, “Man of la Mancha”, “Show Boat”, “Porgy and Bess”….”
Vous pourrez découvrir cette création à l’Opéra de Toulon les vendredi 8, samedi 9 mars à 20h et le dimanche 10 mars à 14h30.

www.operadetoulon.fr – 04 94 92 70 78