Accueil Articles [Articles] block 2 Nous york, avoir 30 ans aujourd’hui

Nous york, avoir 30 ans aujourd’hui

119

Trois amis de Nanterre (Manu Payet, Nader Boussandel, Baptiste Lecaplan) partent à New York rejoindre leurs amies d’enfance (Leïla Bekhti et Géraldine Nakache) pour fêter les trente ans de la première.
Découverte de New York, ville de tous les possibles, de tous les espoirs, de toutes les chances, fantasme de cinq générations qui ont grandi en rêvant des States… Mais lorsque le rêve devient réalité, ce n’est plus pareil. Les deux filles ne rêvent plus, l’une est l’employée d’une vedette de cinéma complètement barge, l’autre travaille dans une maison de retraite.
Pas de quoi s’exciter… et très vite les trois mecs se rendent compte que l’Amérique… ça n’est peut-être pas vraiment le rêve escompté. Mais ces trentenaires qui ont 15 ans dans la tête et qui se laissent porter dans la vie, vont grandir en touchant du doigt qu’il faut prendre son destin en main et qu’on peut réussir ailleurs qu’aux Etats-Unis.

C’est une comédie douce-amère que signent Géraldine Nakache et Hervé Mimran (Tout ce qui brille), qui raconte une semaine de cinq amis qui se retrouvent et qui vont prendre conscience qu’entre rêve et réalité il y a un monde, qu’on ne peut se couper de son passé. Ce voyage, en quelque sorte initiatique pour tous les cinq, ils le vivront chacun à leur manière, un rien désabusés mais confiants en l’avenir, pouvant enfin répondre à ces questions qu’ils ne se sont jamais posées : qui suis-je ? Où vais-je ?
C’est sans regrets que quatre d’entre eux repartiront en France et que le cinquième découvrira l’amour. Devenus adultes, ils peuvent croire en l’avenir.

Nader Boussandel, Baptiste Lecaplan, Leïla Bekhti, Géraldine Nakache et Hervé Mimran de passage à Toulon

C’est une jolie chronique, un film choral où tous sont beaux et touchants, où New York est, on le sent, filmé avec amour par les deux réalisateurs qui avouent avoir eu quelques difficultés pour tourner dans les rues de la ville… “On aurait eu moins de galères si l’on avait été producteurs de Batman” nous avoue Hervé Mimran avec humour !
Nader Boussandel, Baptiste Lecaplan, Leïla Bekhti, Géraldine Nakache et Hervé Mimran étaient de passage à Toulon, au cinéma Pathé et l’on a pu se rendre compte de la complicité de ce club des cinq où ne manquait que Manu Payet. Ce fut, de leur propre aveu, un tournage très amical dans une ambiance très studieuse.
“Nous avons vécu en “coloc” et tous les soirs, nous nous retrouvions les uns chez les autres pour passer nos soirées”, chacun étant d’accord pour dire que ces trois mois à New York étaient un magnifique cadeau.
Trois mois à New York pour les comédiens, six pour les réalisateurs, ont été une jolie parenthèse dans leur vie et ont soudé une amitié qui avait déjà commencé avec d’autres collaborations. A noter aussi la présence, tout en émotion de Marthe Villalonga qui joue une retraitée abandonnée de sa famille, mais qui s’en est reconstruit une dans cette bande où elle s’est coulée avec humour et une belle énergie.
A tel point que la fiction est devenue réalité : tous l’adorent et, sachant qu’elle allait passer au Théâtre Galli, tous ont voulu lui écrire un message dont je me suis chargé ! Ce sera fait le 6 novembre.

Jacques Brachet