Accueil Articles [Articles] block 2 Polyclinique Les Fleurs, L’excellence à votre service

Polyclinique Les Fleurs, L’excellence à votre service

204

La clinique Les Fleurs développe des pôles spécialisés, des filières de prise en charge et se place comme étant un acteur principal privé des courts séjours au niveau national. Récompensée par la Haute Autorité de Santé, elle offre à ses patients un accès aux dernières innovations techniques dans un environnement de sécurité et de confort.

Polyclinique les fleurs, accueil - Limpact

Affilié au groupe Médi Partenaires depuis 2009, devenu Médipôle Partenaires après une fusion en 2014 avec Médipôle Sud Santé, les établissements du groupe Les Fleurs travaillent quotidiennement en synergie dans un projet médical commun dans le Var. Clinique des Fleurs, Clinique du Cap d’Or, Clinique St Michel et St Vincent, divers centres d’imageries et un service d’hospitalisation à domicile, le groupe Les Fleurs dispose d’un large panel de compétences dans des domaines très variés dont la chirurgie, l’ophtalmologie, l’obésité, la gastroentérologie, la cardiologie, la dialyse et l’IRM. Au total, ce ne sont pas moins de 300 médecins libéraux et 650 salariés qui s’attachent à parfaire votre séjour.
Afin d’accueillir ses patients dans les meilleures conditions, la Polyclinique Les Fleurs a effectué des travaux d’extension et permis ainsi d’améliorer le niveau de confort avec des chambres neuves mais également le réaménagement des services de soins critiques lui permettant ainsi d’acquérir la seule réanimation privée du Var.
Par ailleurs, elle suit de près les dernières innovations en matière d’imagerie, de numérique et de recherche et a notamment fait l’acquisition récente d’une salle d’angiographie hybride alliant les qualités d’asepsie d’un bloc opératoire aux qualités numériques d’une salle d’imagerie interventionnelle, a mis en place une consultation de cicatrisation avec une prise en charge des plaies les plus complexes, elle s’investit aussi fortement sur la rythmologie, les urgences thoraciques et l’angioplastie.
Si certaines activités sont encore réservées au secteur public, la frontière entre le privé et le public s’estompe peu à peu. Ainsi, le groupe Les Fleurs participe à des études de recherche clinique au niveau national, participe également à un réseau d’infectiologie régional avec la présence régulière d’un Professeur en infectiologie dans une seule mission ; la qualité, la sécurité des soins aux patients et la prévention. De votre prise en charge à votre départ de la Clinique, c’est toute une équipe de professionnels à votre écoute et à votre service qui œuvre pour vous faire passer un excellent séjour.

Polyclinique les fleurs, équipe - Limpact

Rencontre avec Xavier Vaillant, Directeur de la Clinique Les Fleurs et Directeur régional des Cliniques du groupe Les Fleurs
Quelles sont les principales activités de la Clinique Les Fleurs ?
Nous disposons d’un centre de Néphrologie qui gère toutes les modalités associées à la Dialyse, c’est aujourd’hui le centre le plus important du département en terme d’activité. La Clinique est pourvu quant à elle d’un pôle cardio vasculaire avec des soins intensifs de cardiologie, de la cardiologie de type angioplastie et aussi de l’arithmologie interventionnelle où nous pratiquons toutes les activités. Nous avons également de l’orthopédie, de l’urologie, de la chirurgie digestive, sans oublier que nous disposons de la seule réanimation privée du Var. Nous travaillons en réseau avec nos autres Cliniques qui appartiennent au même groupe (la Clinique du Cap d’or, la Clinique St Michel et St Vincent).

Comment se situe la clinique Les Fleurs par rapport aux autres cliniques au niveau régional et national ?
Chaque année des classements sont publiés par la presse. En cardiologie et en chirurgie vasculaire nous sommes régulièrement dans les 5 ou 10 meilleurs français. Au niveau régional, nous sommes 1er sur l’implantation des stents et 6ème de France, sur la chirurgie des carotides nous sommes 2ème de la région et 9ème de France, sur la chirurgie des artères nous sommes 2ème de la région et 14ème de France et enfin 1er de la région et 17ème de France sur la pose de stimulateurs cardiaques.

Une fois de plus, la clinique et le centre de Néphrologie ont été certifiés par la Haute Autorité de Santé, que représente ce titre pour vous et vos équipes ?
Oui, la clinique et le centre de Néphrologie ont été certifiés sans aucune recommandation. Il s’agit de 400 critères d’audits, où nous sommes jugés sur la qualité dans tous nos domaines de compétences, l’hygiène, la douleur, les dossiers médicaux, le bloc opératoire. Pendant 4 jours nous avons été audités et aujourd’hui nous en sommes à notre 5ème rapport vierge, 3 fois pour la clinique et 2 fois pour le centre de Néphrologie, c’est une grande fierté pour toutes nos équipes.

Récemment, l’extension de la clinique s’est achevée, quelles sont les dernières innovations acquises ?
Nous avons créé un nouveau service au sein de la clinique, nous avions besoin de libérer de la place et d’apporter à nos patients plus de modernité avec des chambres neuves plus confortables. Les travaux auront duré plus d’un an et nous avons inauguré cette extension en début d’année avec Monsieur le Maire Robert Beneventi et deux députés. En parallèle à l’extension, nous avons installé une salle d’angiographie hybride qui permet de faire de la chirurgie vasculaire sur des procédures mixtes. De temps en temps, nous avons besoin de poser des stents dans les artères bouchées, cela peut permettre de sauver un membre. Depuis que nous avons mis en place cette activité, nous avons constaté une baisse du nombre d’amputation. Ces innovations nous permettent également de faire rentrer les meilleurs chirurgiens.

En tant que Directeur, quel est le cœur de vos préoccupations quotidiennes ?
L’intérêt de mon métier est qu’il est très varié. Nous nous occupons d’une PME que nous développons au quotidien. Nous avons recruté 71 personnes en 6 ans, nous avons investit plus de 5 millions d’euros, nous avons obtenu de nombreux résultats et classifications qui sont très gratifiants. Pour un Directeur, l’apogée est de participer à la qualité de l’établissement, même si les chirurgiens restent ceux qui font la différence, c’est de leur permettre avec les conditions d’exercices, avec la gestion des ressources humaines, avec des équipes compétentes et des démarches qualité qui se développent, de faire un bout de chemin, de se retourner et se dire que nous travaillons bien. De plus, nous travaillons à un coût raisonnable pour la collectivité, c’est une chance pour les patients d’avoir le choix entre plusieurs établissements publics ou privés.

Le groupe Médi Partenaires définit ses professionnels comme étant des partenaires de notre santé, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
Il s’agit du fait de travailler en équipe et pas simplement de se limiter aux interventions chirurgicales. Par exemple, nous pourrions nous contenter du bloc opératoire, mais avons souhaité aller plus loin avec la mise en place d’une consultation de cicatrisation et la prise en charge des plaies les plus complexes, nous allons vers la prévention. Nous participons à la formation des chirurgiens, nous réalisons des études cliniques et la frontière entre le public et le privé s’affine petit à petit.

Quels sont vos projets pour la clinique ?
Nous allons obtenir une nouvelle IRM, plus précise, qui va nous permettre de développer l’IRM cardiaque, nous réalisons environ 400 examens du cœur par l’IRM et cette nouvelle machine permettra d’en faire d’avantage. Dans le même temps, nous allons mettre en place un système d’images qui pourront être transmises instantanément dans les dossiers de la clinique et petit à petit, en harmonie avec nos médecins libéraux, nous essayons de développer des pôles de spécialités avec les autres cliniques du groupe Les Fleurs.

Propos recueillis par Marine Astor