Accueil Articles [Articles] block 2 Sylvie Vartan – Retour aux sources

Sylvie Vartan – Retour aux sources

90

Icône de toute une génération, Sylvie Vartan est une des artistes incontournables de la scène française. Surexposée par les médias dans les années 60, l’ex femme de Johnny Halliday se fait plus discrète aujourd’hui et suit le fil de ses envies. Cinquante ans après avoir enregistré son plus célèbre album, elle revient à Nashville, avec « Sylvie in Nashville », un disque country rock comme elle les aime.

Bonjour Sylvie, votre dernier album « Sylvie in Nashville » vous tient particulièrement à cœur, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
Oui c’est vrai, j’avais envie de renouer avec un certain style de musique que j’avais laissé de côté, la country rock. J’avais enregistré un disque à Nashville il y 50 ans et j’ai pris un grand plaisir à y retourner pour enregistrer « Sylvie in Nashville ». Depuis quelques temps j’avais l’impression de me répéter, moi qui aime le changement, l’idée de faire ce disque aux Etats-Unis était une manière de revenir à mes premiers amours.

Que vous a inspiré cette redécouverte de Nashville 50 ans après ?
Nashville est la capitale de la musique rock et country. Mes musiciens et moi-même avons passé 10 jours merveilleux, cette ville vous propulse vers le haut c’est incroyable, j’en garde un très bon souvenir. J’ai déjà hâte d’y retourner !

Aujourd’hui, qu’est-ce qui a changé dans votre manière de travailler ?
Je suis quelqu’un qui ne prémédite rien, j’ai toujours présenté de grands spectacles au public avec de belles chorégraphies, des changements de tenues, un véritable show pendant des heures et j’étais très heureuse, mais finalement avec le temps j’ai eu envie de me renouveler, de me rapprocher des gens qui me suivent et de présenter des chansons plus personnelles et intimistes. J’ai remarqué que même si le public ne connaît pas très bien mes dernières chansons, il est toujours présent et réserve toujours un très bel accueil à mes nouveaux titres. C’est une belle preuve d’amour !

Et cet attrait pour la country, d’où vient-il ?
Ce que j’aime dans la country c’est qu’il s’agit d’un style mélodique et rythmé. C’est à travers la mélodie qu’une chanson à de l’impact, il y a différents courants mais d’une manière générale j’aime beaucoup la mélodie. Je me rends compte que le public est sensible à cette empreinte musicale qui inspire la joie et la bonne humeur.

Finalement, vous avez retrouvé vos 20 ans le temps d’un album…
Oh je suis même beaucoup plus jeune que ça ! (Rires) Le monde artistique empêche de vieillir, la musique m’apporte énormément, elle me passionne. Je fais un métier formidable qui permet de garder cette jeunesse et cette fraîcheur quotidienne. A 20 ans, j’avais encore l’impression d’avoir 7 ans… c’est le monde à l’envers !

On vous retrouve toujours là où l’on ne vous attend pas ?
J’aime la musique éclectique, je n’aime pas m’installer dans une routine, je privilégie toujours la scène parce que j’aime le contact avec les gens, chaque spectateur doit être différent sinon je m’ennuie. Il me faut de la simplicité pour pouvoir m’amuser.

Après avoir vendu des millions de disques à travers le monde, après avoir rempli les plus belles salles de spectacles, après être devenue une icône, à quoi aspirez-vous aujourd’hui ?
Je prends les choses comme elles se présentent à moi, je ne me suis jamais projetée dans l’avenir, j’aime chanter et jouer la comédie, je compte également faire un autre disque, peut-être à Nashville, qui sait…

Propos recueillis par Marine Astor
Crédit photos : Philippe Quaisse