Accueil Articles [Articles] block 2 Xavier Barachet « Nous sommes capables de remporter le Grand Chelem »

Xavier Barachet « Nous sommes capables de remporter le Grand Chelem »

342

Alors que 2016 s’annonce comme une année sportivement forte en émotions avec les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, le handball français s’apprête à vivre des mois particulièrement intenses en commençant par les Championnats d’Europe en janvier, puis les phases finales de la Ligue des Champions à partir du mois de mars, les JO, bien sûr, en août, et enfin les Championnats du monde, en France, début 2017. A l’approche de ces défis sportifs, nous nous sommes entretenus avec Xavier Barachet, arrière droit de l’équipe de France et de son club, le PSG Handball. Il nous a parlé de sa récente blessure et des challenges qu’il aimerait remporter avec son équipe. Nous avons également eu le plaisir d’échanger avec Charlène, son épouse, fille de Gilles Rus, président de L’US Crauroise handball et joueuse de talent elle aussi.

Xavier, 2016 va être riche en événements. Comment abordez-vous cette nouvelle année?
Au même titre que les autres joueurs de l’équipe de France, je suis très impatient de vivre ces compétitions sportives. Depuis plusieurs années, nous nous préparons avec beaucoup de sérieux et de rigueur pour ces événements. Tous nos efforts sont tournés vers ces rencontres. Elles vont arriver très vite. Cela va être des moments intenses pour le collectif.

Comment allez-vous?
Je suis malheureusement blessé au genou. Au regard des examens que j’ai subis, le staff médical de mon club m’a demandé de me mettre au repos. Je ferai d’autres contrôles, dans quelques jours, qui décideront de ma participation aux Championnats d’Europe. Rien n’est exclu à ce jour. J’espère bien que cela deviendra rapidement un mauvais souvenir.

Xavier Barachet, arrière droit de l’équipe de France et du PSG Handball - Limpact

Les frères Karabatic vous ont rejoint cet été dans votre club, le PSG Handball. Cela transforme-t-il le rêve d’une victoire en Final Four en réalité tangible?
Nous nous rapprochons du rêve effectivement. Nous avons une équipe d’un niveau extraordinaire. Chaque année, le PSG Handball affine son recrutement. L’année dernière, Thierry Omeyer, Mikkel Hansen et moi-même avions rejoint l’effectif. Cette année, Nikola et Luka Karabatic sont les nouvelles recrues. Il est clair que notre équipe a toutes les qualités pour gagner cette compétition. Nous avons fait une première partie de saison réussie. Aujourd’hui, nous sommes premiers de notre poule et, si nous nous maintenons à cette place, nous irons directement en quart de finale. Il faut poursuivre nos efforts, match après match.

Quelle est la victoire qui vous satisferait le plus? Les Championnats d’Europe, la Ligue des Champions ou la Médaille olympique?
C’est une question trop difficile (rires) ! Les trois sont fantastiques. La médaille olympique est un superbe trophée. Les JO sont un événement médiatisé à l’échelle mondiale. Le public suit les matches avec passion. Donc, cela leur donne une saveur particulière. A titre personnel, je n’ai jamais gagné la Ligue des Champions et j’aimerais beaucoup vivre un tel événement avec mon équipe. Pour un club, c’est la consécration, la récompense de l’investissement et du sérieux de chacun et du collectif au quotidien. C’est une émotion forte à partager et toutes les conditions sont réunies pour y parvenir.

Envisagez-vous un Grand Chelem?
Il est sûr que si nous le pouvons nous n’allons pas nous en priver ! Mais ne brûlons pas les étapes. Un pas après l’autre. Ce sont des efforts et des résultats constants qui nous y mèneront. En 2012, pour l’Euro en Serbie, nous avions fait notre pire performance et quelques mois plus tard nous étions Champions Olympiques… Alors, soyons prudents. Cette saison est tellement dense que ce sont deux saisons en une. Il y a beaucoup de blessés. Il faudra tenir jusqu’au bout. Mais nous sommes capables de gagner ce grand Chelem, c’est vrai.

La France accueillera les Championnats du Monde de Handball en janvier 2017. Cela va être une immense fête pour le handball français. Est-ce que cela sera aussi une grosse pression?
La pression va assurément être plus forte que lorsque nous jouons à l’étranger. En tant que pays organisateur, les médias vont être tournés vers nous. Mais nous attendons aussi impatiemment ces Championnats du Monde. On ne vit ça qu’une fois dans une carrière sportive.

Que doit-on vous souhaiter pour cette année 2016?
Mes souhaits pour 2016 regroupent tout ce que nous venons de dire : gagner le grand Chelem, être vainqueurs des Championnats du Monde en 2017, que mon équipe du PSG continue à se maintenir au plus haut niveau. Et puis je souhaite beaucoup de bonheur et une bonne santé à ma famille.

Puisque nous parlons de famille, tournons-nous vers Charlène Barachet, l’épouse de Xavier. Depuis notre dernière rencontre, leur cercle familial s’est agrandi…

Xavier Barachet, son épouse Charlène et le petit Mateo - Limpact

Charlène, vous êtes maman d’un petit Mateo depuis 1 an maintenant. Comment gérez-vous votre carrière sportive?
Depuis le mois d’août, je m’entraîne au Issy Paris Hand, le club d’Issy les Moulineaux. Mais le sport de haut niveau est fini pour moi. J’ai d’autres priorités maintenant avec mon fils. Je m’entraîne avec le club, je vais dans une salle de sport. Cependant j’organise ma vie autour de ma famille car c’est le plus important à mes yeux.

Quels sont vos projets professionnels pour 2016 ?
Pour l’instant je n’ai aucune certitude. J’aimerais trouver du travail qui corresponde à ma formation en chargé de statistiques. Un mi-temps me conviendrait. Ceci étant, nous ne savons pas, Xavier et moi, si nous habiterons encore ici l’année prochaine. Donc ce n’est pas si simple.

Quels voeux faites-vous pour 2016 ?
Je souhaite que Xavier remporte le plus de titres possibles. Et puis santé et bonheur sont mes vœux pour ma famille qui passe avant tout.

Propos recueillis par Karine Perrier
Copyrights : TeamPics/PSG

Les grandes dates du handball français 2016/2017
– Championnats d’Europe : du 15 au 31 janvier, en Pologne.
– Ligue des Champions 2016 : Phases de groupes (du 16 septembre 2015 au 6 mars 2016) / Huitièmes de finale (du 16 au 27 mars 2016) / Quarts de finale (du 20 avril 2016 au 1er mai 2016) / Final Four (28 et 29 mai 2016)
– J.O. 2016 au Brésil du 5 au 21 août.
– Championnats du Monde, en France, janvier 2017

Bonne et heureuse année à Xavier, Charlène, Mateo ainsi qu'à leurs proches - Limpact